publicité

Démantèlement d'un trafic de cocaïne entre la Martinique et la région parisienne

C'est la gendarmerie qui a démantelé ce trafic de cocaïne entre la Martinique et la région parisienne. 14 personnes ont été interpellées, dont cinq en Martinique ce mardi 17 mai. En région parisienne, il suffisait d'appeler un numéro de portable pour se faire livrer de la cocaïne à domicile ! 

© Gendarmerie
© Gendarmerie
  • Par David Ponchelet
  • Publié le
C'est via  son compte Twitter que la gendarmerie nationale annonce le démantèlement de ce trafic de cocaïne entre la Martinique et la région parisienne. 14 personnes ont été interpellées. 

 De la cocaïne...livrée à domicile !

Comme l'a confié une source proche de l'enquête à La1ere.fr, le réseau vendait de la cocaïne sur l'ensemble de la région parisienne, et la drogue était stockée dans des cités, notamment à Saint-Denis, Drancy, Le Bourget et Sarcelles. Les trafiquants avaient mis à la disposition des consommateurs de cocaïne un numéro de téléphone portable. Il suffisait d'appeler le numéro pour être livré à domicile !

Une enquête au long cours

C'est en janvier 2016, lorsque la filière est repérée, que l'enquête débute, menée par la Section de Recherches de la gendarmerie de Versailles. Les enquêteurs constatent que tous les mois en moyenne, des mûles font le voyage par avion entre Fort-de-France et Paris. Ils transportent à chaque fois de la cocaïne, dans leurs bagages ou en l'ingérant.


Première opération en mai

Le 4 mai 2016, les enquêteurs procèdent aux premières interpellations. Une mûle arrivant de Fort-de-France est arrêté à Orly avec trois accompagnateurs. Dans ses bagages, six kilos de cocaïne.

La semaine dernière, nouvelle vague d'interpellations en région parisienne, principalement à Saint-Denis (93) : Cinq individus sont interpellés. Au total, dans le volet métropolitain de cette affaire, on dénombre neuf mises en examen, dont huit personnes qui sont en détention provisoire.


Dernière opération ce mardi matin

Ce mardi 17 mai au matin, c'est en Martinique que les interpellations se sont déroulées. Cinq au total. Les individus sont tous en garde à vue. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play