Les députés calédoniens Philippe Gomès et Philippe Dunoyer interpellent le Premier ministre sur la loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire

politique
Question au gouvenement de Philippe Dunoyer et Philippe Gomès
©Alain JOCARD Théo Rouby AFP
Au nom des députés de Nouvelle-Calédonie, Philippe Dunoyer et Philippe Gomès, la députée Patricia Lemoine (UDI) a interrogé le Premier ministre Edouard Philippe sur la loi prorogeant l'état d'urgence sanitaire qui remet en cause le protocole strict mis en place localement.
La députée UDI Patricia Lemoine a relayé ce mardi 19 mai à l'Assemblée nationale une question des députés calédoniens Philippe Dunoyer et Philippe Gomès au gouvernement sur la manière dont il envisageait de répondre aux attentes de la Nouvelle-Calédonie en matière de quarantaine afin qu’elle reste indemne du Covid-19. 

Les députés Philippe Gomès et Philippe Dunoyer (UDI) et le sénateur Gérard Poadja (UDI) avaient jugé le vendredi 15 mai, la loi du 11 mai "dangereuse pour (notre) pays" parce que ses "dispositions relatives à la mise en quarantaine des arrivants sont moins protectrices des Calédoniens".

En Nouvelle-Calédonie, tout arrivant est d'autorité placé en isolement durant quatorze jours dans des hôtels réquisitionnés, puis confiné une semaine à son domicile. La loi prolongeant l'état d'urgence sanitaire permet désormais à ces personnes de faire un recours auprès du juge des libertés.
 

Dans l'esprit des accords de Matignon

Edouard Philippe ne s’est pas opposé à l’idée de faire évoluer la loi sur l’état d’urgence sanitaire dans le cas spécifique de la Nouvelle-Calédonie, mais il insisté sur "le nécessaire maintien de l'ensemble des mesures que nous prenons dans l'esprit des accords de Matignon et de Nouméa" en indiquant qu'il y était "extrêmement sensible". 

Regardez la question de la députée UDI Patricia Lemoine, aux noms des députés calédoniens Philippe Gomès et Philippe Dunoyer, et la réponse du Premier ministre Edouard Philippe :
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live