"Des idiots écervelés" : Manchester United dénonce des insultes racistes contre Anthony Martial

racisme
Anthony Martial
Des joueurs de Manchester United, dont le guadeloupéen Anthony Martial, avait posé un genou à terre contre le racisme ,avant la rencontre face à Sheffield. ©TIM KEETON / POOL / AFP

Manchester United s'est insurgé jeudi dans un communiqué contre les insultes racistes proférées par des "idiots écervelés" sur les réseaux sociaux contre ses joueurs Anthony Martial et Alex Tuanzebe, après la défaite à domicile mercredi contre le dernier rouge Sheffield United (2-1).

"Tout le monde à Manchester United est dégoûté par les insultes racistes reçues par ces joueurs via les réseaux sociaux après le match d'hier soir. Nous les condamnons avec la plus grande fermeté", a écrit le club qui précise avoir été réconforté de voir "d'autres supporters également les condamner sur les réseaux sociaux".

"Aucune tolérance"

Deux joueurs ont été particulièrement visés. Le Guadeloupéen Anthony Martial dont la passivité sur le deuxième but, après une perte de balle, avait été critiquée par l'ancien Red Devil Rio Ferdinand sur BT Sports, au même titre que celle d'autres joueurs. Ainsi que le défenseur Alex Tuanzebe, qui a connu une première titularisation difficile cette saison. 

"Manchester United n'a aucune tolérance pour une quelconque forme de racisme", et si "identifier ces idiots écervelés anonymes est compliqué", le club "encourage fortement les plateformes des réseaux sociaux et les autorités de régulation à renforcer les mesures préventives contre ce type de comportement".

Les deux joueurs principalement visés ont reçu le soutien de leurs coéquipiers: l'Ecossais Scott McTominay a écrit à Tuanzebe "Mon frère, je suis dégoûté de ce que j'ai vu ce matin"; le capitaine Harry Maguire a posté une photo de lui genou à terre --geste en hommage au mouvement antiraciste Black Lives Matter effectué avant chaque match-- en ajoutant "UNITED (uni) contre le racisme. Nous ne tolèrerons pas cela".


Les insultes racistes envers des joueurs de foot en Angleterre sont monnaie courante sur les réseaux sociaux. Paul Pogba et Marcus Rashford avaient été la cible de remarques racistes en août 2019 après avoir chacun raté un penalty en championnat.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live