outre-mer
territoire

Dimitri Aldo Ho Kong Ciat, un esthète fier de ses origines guyanaise et afro-caribéenne [Tranches de vie]

tranches de vie
Dimitri Aldo Ho Kong Ciat
Dimitri Aldo Ho Kong Ciat ©DR
Dimitri aurait très bien pu montrer son talent dans le monde de la haute couture tant il est attiré par la beauté sous toutes ses formes, mais il a choisi la coiffure et lui donne ses lettres de noblesse.
Lorsqu'une cliente se présente à lui, Dimitri dresse très vite un diagnostic avant même qu'elle ne s'asseye, en observant sa chevelure en mouvement alors qu'elle est toujours debout. Il sollicite ensuite sa confiance avant d'exercer sa passion car c'en est une pour cet esthète amoureux de la beauté féminine.

Dimitri sait ce qu'il doit à sa maman, tout, absolument tout à cette femme au caractère bien trempé qui lui a permis d'aller au bout de ses rêves. Aujourd'hui la cinquantaine passée, il a coiffé de très nombreuses célébrités et côtoyé parmi les plus grand noms de la mode à commencer par Yves Saint-Laurent, tout en restant fermement attaché à sa culture afro-caribéenne. Il se bat notamment pour que le cheveu afro ne soit plus déprécié comme par le passé.
©la1ere
Publicité