outre-mer
territoire

Disparition d'un adolescent agressé à Noisy-le-Sec : le cri de détresse de sa mère, originaire de Guadeloupe

faits divers
Brassard police
©Fred de Noyelle / Godong / Photononstop
Depuis mercredi 6 novembre, un jeune de 17 ans, habitant Sevran, est porté disparu après une violente rixe au bord du canal de l'Ourcq. Sa mère, originaire de Guadeloupe, lance un appel à l'aide. 
"Cela fait cinq jours qu'Oliver a disparu. S'il avait été l'enfant de Sarkozy, on l'aurait déjà retrouvé". Ismène, originaire de Guadeloupe, est la maman d'Oliver Tony, porté disparu depuis mercredi 6 novembre au soir, à Noisy-le-Sec. La dernière fois que le jeune homme de 17 ans a été vu, c'est sur une vidéo massivement viralisée sur le réseau social Snapchat montrant une rixe au bord du canal de l'Ourcq. Dans cette vidéo, Oliver est allongé au sol, le visage en sang. Une voix masculine lance "casse-toi, casse-toi dans l'eau". Depuis ces images, plus aucune trace d'Oliver.

Sa maman, interrogée dimanche par France Bleu Paris, est très inquiète. Écoutez son témoignage :


Vaines recherches et mises en examen

Des recherches dans le canal ont été menées par la brigade fluviale, sans qu'un corps ne soit pour l'instant retrouvé. Un jeune homme de 17 ans a été mis en examen et écroué lundi 11 novembre, accusé d'être impliqué dans la disparition. Originaire de Noisy-le-Sec, il est notamment accusé de tentative d'homicide en bande organisée, séquestration ou détention arbitraire d'otages et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime. 
    
Lundi, un deuxième jeune homme, âgé de 17 ans et originaire de Sevran, comme la victime qu'il accompagnait mercredi soir, a quant à lui été mis en examen pour vol avec arme en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime. Il a été placé sous contrôle judiciaire.

L'enquête ouverte pour "tentative d'homicide volontaire en bande organisée" a été confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.
Publicité