Disparition d'Henri Emmanuelli : les politiques des Outre-mer réagissent

politique
emmanuelli
Henri Emmanuelli est décédé ce mardi 21 mars. ©ERIC FEFERBERG / AFP
Les réactions se multiplient après le décès ce mardi 21 mars, d'Henri Emmanuelli. Ancien ministre et président PS de l'Assemblée nationale Henri Emmanuelli, a également été secrétaire d'Etat aux Départements et territoires d'outre-mer de 1981 à 1983.
Hospitalisé pour une bronchite infectueuse, Henri Emmanuelli est décédé ce mardi 21 mars à 71 ans. Figure incontournable du parti socialiste, il avait fait son entrée au gouvernement de Pierre Mauroy en 1981 en tant que secrétaire d'Etat aux Départements et territoires d'Outre-mer. A ce poste, il a marqué les territoires. Ce mardi, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer s'est dite "attristée" par le décès d'Henri Emmanuelli, "ancien ministre des outre-mer, engagé pour nos territoires".

henri emmanuelli
Henri Emmanuelli et Aimé Césaire en 1981. ©Clement Guillaud / AFP

"Un ministre déterminé, engagé, progressiste"

L'ancienne ministre, George Pau-Langevin a également réagi sur France Ô. "Ce que je retiens d'Henri Emmanuelli pour nous, originaire des outre-mer, c'est le fait de l'alternance, explique-t-elle. C'est la première fois en 1981, que nous sommes rentrés au ministère des outre-mer, que nous avons eu affaire à un ministre déterminé, totalement engagé, totalement progressiste".

"Il a pu en un an bouclé cette réforme extraordinaire et remarquable de l'assemblée unique. Cette réforme avait été retoquée par le conseil constitutionnel mais finalement quelques années plus tard, nous y sommes revenus pour la Martinique et la Guyane, donc quelque part il avait été révolutionnaire", poursuit George Pau-Langevin qui salue un "homme d'engagement, un homme qui jusqu'au bout a toujours été intéressé par les outre-mer même s'il avait ce langage toujours un peu bougon, un peu ironique, quand il évoquait un certain nombre de nos caractéristiques". (Regardez ci-dessous la réaction de George Pau-Langevin sur France Ô).
©la1ere
 

Réactions aux Antilles

Pour l'ancien ministre des Outre-mer, Victorin Lurel, "la France perd un homme de grande valeur". "Profondément et durablement socialiste". En Guadeloupe, le président du Conseil Régional, Ary Chalus salue "salue le parcours d'Henri Emmanuelli, homme d’État engagé pour son pays et ses valeurs et pour le développement des Outre-mer". Réaction également de Josette Borel-Lincertin, présidente du Conseil départemental de la Guadeloupe : "C'était une voix, un caractère, avec des convictions ancrées à gauche. Un grand secrétaire d'Etat à l'Outre-mer. C'était Henri Emmanuelli". 

"La gauche pleure un père" écrit pour sa part dans un tweet, le Martiniquais Valentin Narbonnais, porte-parole du candidat socialiste à la présidentielle, Benoît Hamon.

"Il a marqué La Réunion"

A Mayotte, le député PS Ibrahim Aboubacar s'est dit "attristé" par le décès d'une "grande figure du PS". Réaction également de la Réunionnaise, Corinne Narassiguin qui salue "un grand homme de gauche, socialiste loyal et fidèle s'en est allé". "La franchise d'Henri Emmanuelli nous manquera", écrit la porte-parole du Parti socialiste.

"Les Outre-mer se souviendront du grand secrétaire d'Etat que fut Henri Emmanuelli dans le premier Gouvernement de François Mitterrand", écrit sur Twitter le député réunionnais Younous Omarjee. Toujours du côté de La Réunion, le maire de Saint-Denis, Gilbert Annette a publié un texte sur Facebook dans lequel il évoque "(son) camarade Henri Emmanuelli". "Il a marqué La Réunion de son emprunte de jeune Secrétaire d'Etat à l'Outre-mer de François Mitterand. Il était fougueux, convaincu et déterminé, toujours se dressant pour les causes qui lui semblaient justes, écrit Gilbert Annette".