DOCU. Henri Hiro, le héros polynésien de la renaissance culturelle maohi

histoire
Poète et cinéaste, Henri Hiro a vécu pour que la langue et les traditions polynésiennes survivent au monde moderne. Engagé dans la protection de l'environnement, le Polynésien fut un pionnier du militantisme anti-nucléaire. Découvrez-le dans "Polynésie, celui qui criait son amour pour sa terre".

Henri Hiro est né à Moorea, le 1er janvier 1944. Il grandit à Punaauia dans une famille modeste, qui parlait uniquement tahitien. Après des études de théologie dans l'Hexagone, le jeune homme revient en Polynésie en décembre 1972. Henri travaille pour la Maison des jeunes et de la cuture de Tipaerui à Papeete. Il en devient le directeur. En 1980, il dirige le département recherche et création de l'Office territorial d'action culturelle.

Vos photos notre histoire - Polynésie - Henri Hiro entouré de jeunes
Henri Hiro entouré d'enfants à la Maison des jeunes et de la culture de Papeete dans les années 70 ©Bonne Compagnie

La fierté de l'identité polynésienne

Vos photo notre histoire Polynésie - Henri Hiro théâtre
Henri Hiro sur scène ©Bonne Compagnie

Cet homme au destin peu ordinaire milite pour la reconnaissance du patrimoine culturel polynésien en s’efforçant d’y insuffler un dynamisme nouveau. Poète et dramaturge, cinéaste et libre penseur, il n’a de cesse de crier son amour pour sa terre et son peuple à travers ses poèmes et ses films. Il initie un travail de recueil des traditions orales tahitiennes et encouragé la jeunesse à écrire, chanter, s'exprimer. Il laisse en héritage aux jeunes générations une œuvre prolifique qui influence encore les esprits. 

Vos photo notre histoire Polynésie - Henri Hiro cinéma
Henri Hiro lors de la réalisation d'un film ©Bonne Compagnie

Fervent opposant aux essais nucléaires

Henri Hiro vit les évènements de mai 68. Il s'intéresse alors aux questions identitaires, coloniales et environnementales. Pour dire non aux essais, il décide de manifester, vêtu d'un simple paréo, tous les mercredis à Papeete. Le combat d'Henri est marginalisé et son engagement jugé subversif. Ils ne sont qu'une petite poignée à défiler. Au fil du temps, d'autres militants les rejoignent comme Oscar Temaru ou des membres de Greenpeace. À la fin des années 70, Henri Hiro prend la tête de l'association écologique Ia ora te natura. L'organisation vote une motion proclamant son opposition à toute expérimentation nucléaire dans le Pacifique. Il en est le président jusqu’en 1981.

Vos photo notre histoire Polynésie - Henri Hiro manifestation
Henri Hiro s'apprête à souffler dans une conque lors d'une manifestation contre les essais nucléaires en Polynésie ©Bonne Compagnie

Un retour à la terre pour l'indépendance

Vos photo notre histoire Polynésie - Henri Hiro fare d'Arei
Le fare construit par Henri Hiro dans la vallée d'Arei sur l'île de Huahine ©Bonne Compagnie

Henri et sa compagne, Do Carlson, achètent, au milieu des années 80, un terrain dans la vallée d'Arei sur l'île de Huahine. Le Polynésien veut montrer qu'il est possible de vivre en harmonie avec la nature et les traditions. Il souhaite redécouvrir un mode de vie fondé sur l'autosubsistance pour amenuiser la dépendance inhérente à la société de consommation. Pendant quatre ans, il défriche, construit, plante. Peu de temps après l'installation définitive de la famille à Huahine, le 10 mars 1990, Henri Hiro décède prématurément. Il a 46 ans.

Vos photo notre histoire Polynésie - Henri Hiro famille
Henri Hiro, Do Carlson, sa compagne et leurs enfants à Huahine ©Bonne Compagnie

Père fondateur de la littérature, du cinéma et du théâtre polynésien contemporain, Henri Hiro représente la résistance identitaire et le renouveau culturel de son territoire. Il reste une figure emblématique de la Polynésie française.

Un film écrit et réalisé par Martin Courcier
Production Bonne Compagnie
Durée 13 min - Année 2021

Bonus La petite histoire d'Henri Hiro :