Dordogne : une femme retrouvée morte, son compagnon réunionnais s’est donné la mort

meurtre
Une femme retrouvée morte, et son compagnon réunionnais pendu, près de Périgueux
A Champcevinel, la maison où a été retrouvé le corps sans vie d'une femme d'une quarantaine d'années. ©France 3 Périgord
Lundi 2 mai, une femme a été retrouvée morte à son domicile à Champcevinel, près de Périgueux. Son compagnon, originaire de La Réunion, a été découvert pendu un peu plus tôt sur son lieu de travail. La thèse d’un homicide conjugal suivi d’un suicide est pour le moment privilégiée.

Au matin du lundi 2 mai, les gendarmes sont appelés vers 8 h. Un artisan découvre un homme pendu sur son lieu de travail à Coulounieix-Chamiers. C’est un artisan-peintre de 51 ans originaire de La Réunion, David. A. Selon le maire de la commune, ce dernier aurait laissé un courrier "indiquant qu’il avait fait une bêtise", selon France Bleu Périgord.

Suite à l’identification de l’homme pendu, les gendarmes se rendent à son domicile, à Champcevinel, où ils retrouvent le corps de sa compagne. Selon le parquet de Périgueux, cette dernière portait la trace de nombreux hématomes. De plus, il n’y avait aucune trace de désordre et de lutte au domicile, qui plus est, fermé à l’arrivée des forces de l’ordre. 

Un nouveau féminicide ?

Pour la procureure de Périgueux, Solène Bélaouar : "Les investigations doivent désormais se poursuivre pour mieux comprendre tant le déroulement des faits unissant ces deux personnes et l’éventuel lien entre les deux décès". Pour l’instant, les circonstances de ces deux drames conduisent les enquêteurs à suspecter un homicide conjugal suivi d’un suicide.

Couple décrit comme discret par le voisinage, la femme était aussi la mère de deux enfants, dont une fille mineure. Si la piste du féminicide est confirmée, ce serait le 30ᵉ depuis le début de l’année.