Edouard Glissant à la une des sorties de la semaine (05/02/21)

sorties de la semaine
sorties de la semaine (05-02-21)

Les manifestes d'Edouard Glissant; un talk-show sur le net; le nouvel album de MC Janik et celui de Jean-Philippe Dary : voici l'actualité de la semaine.

Livres

Manifestes d’Edouard Glissant et de Patrick Chamoiseau (éditions La Découverte). Le 3 février 2021cela a fait 10 ans qu'Edouard Glissant nous a quittés. Pour marquer cette disparition, les éditions La Découverte et l’Institut du Tout-monde (qu’avait créé Glissant) rééditent six manifestes que l’écrivain-philosophe avait écrit, de conserve, avec son ami Patrick Chamoiseau. Plus exactement La Découverte nous donne à relire ce que peut être une vision politique noble revisitée par deux esprits indépendants, deux écrivains qui donnent libre cours à leur imaginaire. Le journaliste Edwy Plenel qui a préfacé l’ouvrage parle de la "poétique de la politique." Car avec Glissant et Chamoiseau, pas question de pouvoir et de puissance, mais plutôt d’élévation et d’émancipation. A chaque fois qu’ils ont pris la plume, cela a correspondu à un problème de société : la refondation des Outre-mer en 2000, l’appel à un sursaut citoyen face aux questions des prétendus bienfaits de la colonisation (2005) ou de l’identité nationale (2007). On rajoutera juste le manifeste sorti à l’occasion des mouvements sociaux de 2009 aux Antilles-Guyane pour bien souligner l’ancrage dans le réel de ces deux écrivains. Lire du Glissant se mérite car la langue est exigeante. Mais pour ceux qui persévèrent, c’est l’assurance d’une lecture stimulante et la découverte de mondes nouveaux.

Manifestes d'Edouard Glissant et de Patrick Chamoiseau Ed. La découverte
©La Découverte

 

Talk-Show

Cotton club (talk-show visible sur la chaine Youtube noir pigment). Cotton Club n’est pas seulement le nom du célèbre club de jazz de Harlem qui a vu se produire toute la crème des artistes noirs (Cab Calloway, Billie Holiday, Duke Ellington, etc…), c’est aussi (et de façon beaucoup plus modeste) celui d’un talk-show initié par deux jeunes femmes noires "qui voulaient montrer des personnes afro qui ont des activités, autres que dans le sport et la musique." En fait développe Carole Bégatin, "nous voulons pourfendre les idées reçues, montrer de nouveaux modèles et les entendre parler de la pluie et du beau temps avec leur sensibilité." C’est ainsi que l’on découvre une avocate/youtubeuse, un rédacteur-en-chef, une auteure, etc…

Réunis à trois ou quatre autour d’une table pour un dîner, pendant environ quarante-cinq minutes, les invités racontent leurs parcours "pour qu’on apprenne à les connaître et qu’on s’en inspire" poursuit Carole Bégatin. "Et rien de militant dans ce projet" assure-t-elle. "Juste le besoin de combler la sous-représentation des Noirs dans les médias et de montrer la diversité de la population afro." On se souvient que c’est ce même constat qui avait conduit à l’arrivée dans l’Hexagone de la version française de B.E.T (Black Entertainement Television) en 2015. Pour l’instant, le mode de financement du projet ne permet une régularité des émissions. Mais les trois premiers épisodes sont visibles sur la chaine youtube pigment noir.

 

Musique

Set Up de MC Janik. Album en ligne jeudi 4 février. Entre ses activités de DJ, de producteur, ses nombreuses collaborations et la sortie de ses singles, MC Janik avait peu de temps à consacrer à un nouvel album. Il a trouvé cette disponibilité et cela donne Set Up,15 titres enregistrés en live. Le reggae reste l’ADN de Set Up, même si MC Janik ne s’interdit pas des crochets dance-hall avec plusieurs featurings. Il faut remonter loin pour retrouver trace de sa dernière production : c’était en 2011 avec Master Classe. Dans le titre, "Paradis", ci-dessous le chanteur de reggae/dance-hall adresse un hommage appuyé à la Caraïbe précolombienne. Des paroles toujours aussi conscientisées.

 

Counter Active de Jean-Philippe Dary et Jeff Mills (chez Axis). Le 29 janvier dernier, le pionnier de la musique techno, l’Américain Jeff Mills et le jazzman guyanais (piano et synthé) Jean-Philippe Dary ont sorti un album Counter Active, à mi-chemin entre l’électro et le jazz. Certains qualifient cette hybridation de Futur jazz. Jean-Philippe Dary développe en expliquant que l’idée "était de mixer l’approche libre du jazz avec la rigueur rythmique de l’électro." Paradoxe : alors que l’on qualifie cette musique de futuriste, Jean-Philippe utilise des machines analogiques qui ont plus de 40 ans d’existence ! En tous cas, le résultat vaut le détour. Pour mémoire, ces deux pointures se sont rencontrés, en 2018, sur le projet de la légende partie l'année dernière, Tony Allen, l’un des maîtres de l’Afrobeat, aux côtés de Fela Anikulapo-Kuti.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live