publicité

Elan de solidarité payant pour un couple des Deux-Sèvres accidenté en Martinique

Un appel aux dons avait été lancé pour permettre aux parents des victimes, originaires des Deux-Sèvres, de se rendre à leur chevet. Bilan de la cagnotte : 9.420 euros ont été récoltés.

9.420 euros ont été récoltés pour permettre aux parents de Géraldine et Benjamin de se rendre à leur chevet, en Martinique © Capture d'écran cagnotte Leetchi
© Capture d'écran cagnotte Leetchi 9.420 euros ont été récoltés pour permettre aux parents de Géraldine et Benjamin de se rendre à leur chevet, en Martinique
  • Par Pauline Rouquette
  • Publié le , mis à jour le
La générosité des internautes a de nouveau été au rendez-vous pour ce couple des Deux-Sèvres, victime d'un accident de voiture en Martinique. 9.420 euros ont été récoltés pour permettre aux parents des victimes, alors plongées dans le coma, de se rendre à leur chevet.
 

Près de 400 donateurs

Ni une, ni deux, une cagnotte avait été créée sur leetchi.com, par un proche de la famille.
Le soir du 21 août, soit quatre jours après l'accident de voiture, plus de 7.800 euros avaient déjà été recueillis. Le but ? Permettre à leurs parents de se rendre sur place.
L'argent récolté, 9.420 euros, tout près de l'objectif initial fixé à 10.000 euros, doit permettre à Roselyne et Bernard Galmot, les parents de Géraldine, de financer leurs billets d’avion vers Fort-de-France et les frais sur place jusqu'à leur retour.
Le vol est d'ores et déjà programmé pour le samedi 25 août 2018.
 

Un grave accident

Le 17 août dernier, ce couple, originaire de Saint-Maixent-l'Ecole dans les Deux-Sèvres est victime d'un grave accident de voiture en Martinique. Un choc frontal qui a laissé Géraldine et Benjamin grièvement blessés. Héliportés au CHU de Martinique, tous deux ont été plongés dans le coma.

Difficile pour leurs parents d'avoir de leurs nouvelles, bien que les parents de Benjamin vivent, eux, sur l'île.
Leurs enfants sont tous deux dans le coma, Benjamin a un traumatisme facial, un bras et deux jambes cassés. Géraldine, elle, a un poumon perforé et a dû être opérée plusieurs fois du foie. Son bassin et son thorax ont été déplacés.
Aucune autre information ne filtre. 6.600 kilomètres et un océan séparent Fort-de-France de Saint-Maixent-l'Ecole... Mais c'était sans compter sur les pouvoirs d'internet et la solidarité de ses internautes.

Dans quelques jours, les parents de Géraldine vont enfin pouvoir rejoindre leur fille, qui, bonne nouvelle, est sortie du coma hier, mercredi 22 août.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play