Elections américaines J-6 : le Guadeloupéen Jacques Schwarz-Bart compare la situation des Etats-Unis à l'Allemagne des années 30

élections 2021
jacques schwarz-bart
Le saxophoniste guadeloupéen Jacques Schwarz-Bart ©MARC BAPTISTE
Farouchement opposé à la politique de Donald Trump, le Guadeloupéen Jacques Schwarz-Bart, qui a la nationalité américaine, n'hésite pas à comparer la situation des Etats-Unis à la montée du régime nazi dans les années 30.
Les Américains doivent décider le 3 novembre prochain du sort de Donald Trump. Va-t-il quitter la Maison Blanche ou rester encore quatre ans à la tête du gouvernement des Etats-Unis ? 

Ce qui est sûr, c’est qu’il a réussi à rassembler une grande partie des électeurs de son pays contre lui. Outre sa gestion de la crise du coronavirus, ils lui reprochent sa politique autoritaire et discriminante envers les minorités.  Parmi eux, le Guadeloupéen Jacques Schwarz-Bart, qui a la nationalité américaine et qui a choisi de voter en personne le jour de l’élection plutôt que par correspondance ou anticipation. 

Le saxophoniste, qui enseigne à la prestigieuse école de musique de Berklee, vit désormais à Boston.  Il n’a pas de mots assez forts pour dénoncer la politique du chef de l’état américain et n’hésite pas à comparer ce qu’il se passe actuellement aux Etats-Unis à la montée du régime nazi dans les années 30 en Allemagne. 
 

Trop peu de gens ont compris à l'époque qu'on observait exactement le même phénomène. Le discrédit systématique de la presse, la désinformation systématique, la position de bouc émissaire des minorités raciales et religieuses, la mise en question des institutions démocratiques (...) Les similitudes sont vraiment effrayantes.

 

Ecoutez l'interview de Jacques Schwarz-Bart