Élections départementales : dans l’Eure, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu remporte 81,11% des suffrages

politique
Lecornu AN
Le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu à l’Assemblée nationale, en avril 2021. ©Xose Bouzas/Hans Lucas/AFP

C’est une large victoire pour le binôme de majorité présidentielle formé par Sébastien Lecornu et Pascal Lehongre dans l’Eure. L’actuel ministre des Outre-mer remporte les élections départementales avec 81,11% des suffrages exprimés et conserve sa majorité qui penche à droite. 

Sébastien Lecornu, actuel locataire de l’Hôtel de Montmorin, était en lice dans le département de l’Eure. Candidat de la majorité présidentielle, le voilà confirmé à Vernon, qu’il considère comme son fief électoral. Son binôme, formé avec le président sortant Pascal Lehongre (LR), vient de remporter les élections départementales avec un score de 81,11% des voix. "Notre bilan est reconnu et apprécié", a réagit l'intéressé dans un communiqué.

Un recours à venir ?

Alors que ces élections départementales, territoriales et régionales s’avèrent être un échec pour la majorité présidentielle, à l’instar du député LREM Bruno Questel, qui est lui battu de 48 voix dans un canton où il était implanté de longue date. 

Mais selon Sébastien Lecornu "un recours est formalisé sur ce canton" car "les délégués du canton ont constaté un certain nombre d'irrégularités en tout cas. Moi je n'étais pas sur place", a déclaré le ministre sur France 3 Normandie.

 

Une première victoire en 2015 

La réélection de Sébastien Lecornu dans l’Eure fait office d'exception dans un paysage électoral toujours partagé par la droite et la gauche. 

Interrogé sur le futur président du département, M. Lecornu a indiqué qu'il allait "continuer de former ce binôme" constitué avec le président sortant le LR Pascal Lehongre, réélu dans son canton dimanche, depuis qu'il a été nommé ministre. 

En 2015, Sébastien Lecornu avait ravi l'Eure à la gauche alors à la tête du département depuis 14 ans. Ancien maire de Vernon, ex-président du conseil départemental de l’Eure, de 2015 à 2017 avant d'entrer au gouvernement, et conseiller départemental de l’Eure, c’est en toute logique que le ministre des Outre-mer avait annoncé, lundi 3 mai dernier, sa candidature aux élections départementales de juin.