Les élections sénatoriales auront lieu le 27 septembre

politique
Sénat vote budget Outre-mer
Vue intérieure du Sénat. ©LIONEL BONAVENTURE / AFP
Les élections sénatoriales auront lieu le 27 septembre pour le renouvellement de la moitié du Sénat, dominé par l'opposition de droite, selon un décret paru mardi au Journal Officiel. Outre-mer, cela concerne la Guyane, la Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Wallis-et-Futuna.
La date du dernier dimanche de septembre, comme c'est l'usage, avait été proposée mi-juin par le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner. Cent soixante-douze sièges, sur 348 que compte le Sénat, seront à pourvoir.

Les sénateurs sont renouvelés tous les trois ans par "série" pour six ans par un collège de grands électeurs, composé essentiellement de conseillers municipaux. Le renouvellement concerne cette année les sénateurs des départements de la série 2, ainsi que ceux de Guyane, Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Wallis-et-Futuna, précise le décret "portant convocation des collèges électoraux".

L'élection des délégués et suppléants des conseils municipaux -les grands électeurs-, entièrement renouvelés à l'issue du second tour des municipales, est fixée au 10 juillet dans les départements concernés, à l'exception de la Guyane.

Le report des sénatoriales pour renouveler 178 sénateurs avait été envisagé dans l'hypothèse où le second tour des municipales n'aurait pas pu se tenir en juin en raison de l'épidémie de Covid-19, empêchant ainsi le renouvellement complet du corps électoral.

Le renouvellement de six sénateurs représentant les Français de l'étranger a en revanche été reporté en septembre 2021. Une conséquence du report en mai 2021 des élections consulaires qui devaient se tenir en mai de cette année pour les Français établis hors de France.