Emmanuel Macron confirme la création d'une Fondation pour la mémoire de l'esclavage

histoire
Macron Panthéon 170 ans abolition esclavage
Emmanuel Macron commémore les 170 ans de l'abolition de l'esclavage au Panthéon le 27 avril 2018. ©Thibault Camus / POOL / AFP
A l'occasion d'une cérémonie au Panthéon pour commémorer les 170 ans de l'abolition de l'esclavage, le président de la République, Emmanuel Macron, a confirmé la création d'une Fondation pour la mémoire de l'esclavage. Un mémorial national sera également érigé à Paris.

Le président de la République a fait plusieurs annonces relatives à la mémoire de l'esclavage dans un post Facebook, au moment même où il rendait hommage aux acteurs de son abolition il y a 170 ans au Panthéon, vendredi après-midi. 

Fondation pour la mémoire de l'esclavage

Dans un message posté sur Facebook vendredi, Emmanuel Macron a confirmé la création d'une Fondation pour la mémoire de l'esclavage, présidée par Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre. 

Cette institution avait été annoncée par son prédécesseur, François Hollande, le 10 mai 2016. L'ancien chef de l'Etat avait invité son successeur à "porter" à son tour ce projet, trois jours après son élection. 

Ce lieu de mémoire sera installé à Paris, à l'Hôtel de la Marine où l'abolition de l'esclavage avait été décrétée le 27 avril 1848.

Mémorial national

Autre création, l'installation d'un mémorial national à Paris, au jardin des Tuileries, afin de rendre hommage aux anciens esclaves. 

Pas de musée de l'esclavage

Le président de la République a également fermé la porte à l'édification d'un musée consacré à l'esclavage, arguant qu'une telle institution existait déjà sous la forme du Mémorial ACTe à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. 


Retrouvez le Facebook Live de la cérémonie :