publicité

Emmanuel Macron et Edouard Philippe réunissent ce lundi les Outre-mer pour favoriser leur développement

Emmanuel Macron et Edouard Philippe réunissent ce lundi à Paris plusieurs collectivités des Outre-mer, pour signer avec elles des "contrats de convergence et de transformation", visant à réduire les écarts de développement en matière économique. A voir ci-dessous et sur la page Facebook de La1ere.

La ministre des Outre-mer Annick Girardin et le Premier ministre Edouard Philippe entourés des élus des sept territoires ultramarins qui vont signer les "contrats de convergence et de transformation", le 8 juillet 2019 à Paris. © Serge Massau
© Serge Massau La ministre des Outre-mer Annick Girardin et le Premier ministre Edouard Philippe entourés des élus des sept territoires ultramarins qui vont signer les "contrats de convergence et de transformation", le 8 juillet 2019 à Paris.
  • La1ere.fr avec AFP
  • Publié le , mis à jour le
Ces contrats, prévus dans la loi Egalité réelle Outre-mer votée en 2017 sous François Hollande, visent à identifier et prioriser des objectifs qui seront mis en place par l'Etat et les collectivités (régions, collectivités territoriales, départements, etc.) pendant quatre ans (2019-2022).
    
Lundi 8 juillet seront ainsi signés au ministère des Outre-mer, rue Oudinot, les contrats entre l'Etat et les collectivités de Guadeloupe, de Guyane, de Martinique, de Mayotte, de La Réunion, de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Wallis-et-Futuna, a précisé l'Elysée. Les contrats avec les autres territoires seront signés ultérieurement. 
 
    

2,1 milliards d'euros

Il s'agit "d'une contractualisation (...) propre à chaque territoire", qui leur permettra "de disposer d'infrastructures ainsi que d'équipements de haut niveau, prenant compte des enjeux liés à la transition écologique", selon le communiqué de l'Elysée. Ces contrats représentent "un effort financier de l'Etat de 2,1 milliards d'euros", selon l'Elysée.
    
Ils sont "la traduction concrète des ambitions arrêtées dans le Livre bleu outre-mer", présenté en juin 2018 à l'Elysée à l'issue des Assises des outre-mer, une grande consultation conduite dans les territoires ultramarins pendant un an.
     

Trajectoire 5.0

A l'occasion de ces signatures, le Premier ministre et les présidents de neuf collectivités d'outre-mer "s'engageront en faveur de la Trajectoire 5.0", c'est-à-dire la déclinaison des objectifs de développement durable d'ici 2030 pour les territoires ultramarins. Elle passe par cinq objectifs:
  • Zéro carbone (développer les énergies renouvelables réduire la dépendance des outre-mer aux énergies fossiles)
  • Zéro déchet (préserver les ressources, promouvoir l'économie circulaire)
  • Zéro polluant agricole (protéger les populations des pollutions et des substances chimiques)
  • Zéro exclusion (lutter contre toute forme d'exclusion, dans des territoires où le taux de chômage est plus important qu'en métropole)
  • Zéro vulnérabilité (développer la "résilience" face au changement climatique et aux risques naturels).
    "Les projets qui seront financés par les contrats de convergence et de transformation devront être cohérents avec ces objectifs", précise l'Elysée. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play