publicité

L'émotion et la colère sur les réseaux sociaux après la mort d'Andy, le jeune Martiniquais tué à Châtelet

La mort du jeune martiniquais tué de plusieurs coups de couteaux devant plusieurs témoins vendredi soir à la station Châtelet-Les Halles à Paris continue d'enflammer les réseaux sociaux. Des images de l'agression ont été diffusées sur les réseaux sociaux provoquant l'indignation des internautes.

© MICHAEL BUNEL / NURPHOTO
© MICHAEL BUNEL / NURPHOTO
  • Par Pierre Lacombe
  • Publié le
L'émotion et l'indignation dominent sur les réseaux sociaux après l'agression mortelle de plusieurs coups de couteaux d'un jeune homme ce vendredi soir à la station Châtelet-Les Halles à Paris.

De nombreux témoins ont assisté à ce drame, certains ont même filmé la scène. Des images qui ont circulé sur twitter #Châtelet et ont été largement commentées par des internautes.

Au-delà de ce tragique événement, c'est le rapport aux réseaux sociaux qui suscite un très vif débat. Nombre d'internautes ne comprennent pas que l'on puisse avoir comme premier réflexe de filmer ou photographier la victime plutôt que de lui porter assistance ou prévenir les secours. 




L'agresseur présumé hospitalisé 

Andy, 22 ans, a été tué à coups de couteaux par un homme de 33 ans qui ne le connaissait pas. Les premiers éléments de l'enquête indiquent une bousculade simplement une bousculade ayant précédé le meurtre. D'abord placé en garde à vue, l'agresseur présumé a été ensuite hospitalisé à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de police. L'individu aurait agi seul. Il n'y a pas de complice ou co-auteur de l'agression en fuite. Rapidement sur place, les agents de sécurité de la RATP, ont interpellé cet homme, sur lequel ils ont retrouvé le couteau. 

Des images filmées par des témoins le montrent en train de justifier son geste en évoquant simplement la bousculade. Celles filmées par l'une des 450 caméras de surveillance de la station Châtelet-Les Halles ont été transmises aux enquêteurs et sont exploitables. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête