publicité

Émotions, souvenirs, prières : les Outre-mer sous l'onde de choc de l'incendie de Notre-Dame de Paris

Dans la plupart des Outre-mer, la religion catholique occupe une place importante. Après l'incendie de Notre-Dame de Paris, les réactions sont nombreuses. Tour d'horizon.
 

Notre-Dame de Paris ravagée par un incendie, lundi 15 avril. © Simon Guillemin / Hans Lucas
© Simon Guillemin / Hans Lucas Notre-Dame de Paris ravagée par un incendie, lundi 15 avril.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le
Il était 11h en Guadeloupe, 14h à Saint-Pierre et Miquelon, 21h à La Réunion ou encore 4h du matin en Nouvelle-Calédonie, lorsque les Ultramarins ont appris l'incendie de Notre-Dame. Récit d'une onde de choc.
 

Ancien recteur de Notre-Dame en Guadeloupe

C'est en plein milieu de journée que les Guadeloupéens et les Martiniquais ont découvert les images de Notre-Dame de Paris en feu. Véritable tragédie internationale, l'incendie de la cathédrale a été éteint ce mardi matin après plus de douze heures de lutte des pompiers. Les dégâts sont considérables.

En Guadeloupe, l'évêque a été l'un des premiers à réagir. Jean-Yves Riocreux a été Recteur de Notre-Dame de Paris entre 2001 et 2003. "Depuis une heure, je pleure avec tant de personnes, celles attachées à ce lieu, dans le souvenir de mes deux années (2001-2003) comme recteur. Ici, à Basse Terre, nous terminions notre déjeuner joyeusement...et la nouvelle est arrivée. Devant l'écran, j'ai regardé, écouté. Alors que je découvrais le triste spectacle". Son témoignage ci-dessous sr Guadeloupe La1ère :
 

 

"Revivre" dit l'évêque de Guyane

En Guyane, l'évêque, Emmanuel Lafont, espère que l'avenir permettra de "faire revivre la cathédrale de Notre-Dame de Paris". Il a réagi sur Guyane La 1ère alors que l'incendie n'était pas encore éteint la nuit dernière :
 

 

Saint-Pierre et Miquelon a prié pour les pompiers

A Saint-Pierre et Miquelon, il était 14h lorsque la nouvelle s'est répandue. Durant la messe, l'abbé Bertrand Thébaut, vicaire épiscopal de l'archipel, a alors invité les paroissiens à prier pour les pompiers qui risquaient leur vie pour saveur l'édifice. Reportage de SPM La1ère :
 

 

Des prières de reconstruction à La Réunion

La soirée était déjà bien entamée hier quand les Réunionnais ont appris l'incendie de Notre-Dame. "J'ai pensé à l'effondrement des Twin Towers", raconte Gilbert Aubry, évêque de La Réunion, sur Réunion La 1ère :
 

Ce mardi matin, certains fidèles se sont rendus à la cathédrale de Saint-Denis, le chef-lieu, pour prier pour la reconstruction de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. De nombreux Réunionnais s'y sont déjà rendus. Ils se souviennent dans ce reportage de Réunion La 1ère :
 

 

Des larmes à Mayotte

A Mayotte, où l'islam est pratiqué par 95 % des habitants, les larmes ont coulé ce matin à l'église Notre-Dame de Fatima, à Mamoudzou. Habituellement fermée le mardi matin, l'église a ouvert exceptionnellement pour permettre aux paroissiens de traverser cette épreuve ensemble. Reportage de Mayotte La 1ère :
 

 

Le choc au réveil pour les Calédoniens

Lundi soir à Paris, mardi matin à Nouméa. Les images de Notre-Dame de Paris en feu laissent les Calédoniens sans voix à leur réveil ce matin. Reportage de NC La1ère :
 

 

Les souvenirs de Wallis-et-Futuna

Lorsqu'elles sont de passage dans la capitale, Notre-Dame de Paris est une étape incontournable pour de nombreuses familles wallisienne et futuniennes. Près de 90% de la population de cet archipel du Pacifique est catholique.

A Wallis-et-Futuna, le révérend père Soane Malivao se souvient ce matin. Il avait été ordonné diacre à la cathédrale de Notre-Dame de Paris en 2016. "C'est une partie de mon récit de cette vocation qui part en fumée", confie-t-il ému. Son témoignage sur Wallis et Futuna La1ère :
 

 

La Polynésie ne réalise pas

En pleine semaine Sainte, les catholiques de Polynésie ont eu du mal à y croire. Il était lundi matin, 6 heures, lorsqu'ils ont appris la nouvelle de l'incendie. Les premières informations arrivaient de Paris au compte-goutte. De nombreux Polynésiens se sont déjà rendus à Notre-Dame. Eux aussi se souviennent de leur passage dans ce monument historique le plus visité d'Europe. Entre 12 à 14 millions de touristes visitent chaque année ce chef-d'oeuvre de l'architecture gothique situé sur l'île de la Cité. Regardez ce reportage de Polynésie La 1ère :
 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play