Escrime : les Antillaises Lauren Rembi, Coraline Vitalis et Marie-Florence Candassamy sacrées championnes d'Europe en épée

escrime
Escrime : les Antillaises Lauren Rembi, Coraline Vitalis et Marie-Florence Candassamy sacrées championnes d'Europe en épée
De gauche à droite : Coraline Vitalis, Auriane Mallo, Marie-Florence Candassamy et Lauren Rembi ©Fédération française d'escrime
L'équipe de France féminine d'épée a été sacrée championne d'Europe mardi à Antalya, en Turquie, après avoir battu en finale l'Italie 43-30.

Les Françaises ont mieux débuté la rencontre et ont su conserver puis creuser
leur avantage face à des Italiennes un peu atones à l'exception du dernier relais. La veille, dans l'épreuve de fleuret par équipes, les Transalpines avaient assez largement dominé les Bleues (45-25).

L'équipe de France d'épée était composée d'Auriane Mallo, et des Antillaises Lauren Rembi, Coraline Vitalis et de Marie-Florence Candassamy. 

Les épéistes apportent à la France sa 2e médaille d'or dans ces championnats d'Europe
après celle décrochée par le Guadeloupéen Yannick Borel en individuel toujours à l'épée. Avec ce titre, elles peuvent se projeter vers les championnats du monde qui se dérouleront en Égypte du 15 au 23 juillet prochain.

"On est une vraie équipe, a estimé Auriane Mallo. On communique beaucoup et dès que l'une d'entre nous a un coup de moins bien, on est toujours dans une dynamique très positive qui nous permet de faire face (...). Il faut qu'on continue dans cette voie et je suis sûre que l'on peut faire de très belles choses aux championnats du monde et dans les deux années qui arrivent."

L'Italie redoutable adversaire

Plus tard dans la journée, l'équipe de France masculine de fleuret, combative mais dominée lors de tous les relais, s'est inclinée en finale (45-38), une nouvelle fois face à l'Italie, qui comptait dans ses rangs le nouveau champion d'Europe en individuel, Daniele Garozzo, le vice-champion d'Europe, Tommaso Marini et le médaillé de bronze, Giorgio Avola.

Champions olympiques, champions d'Europe en titre, mais dans une équipe totalement renouvelée, Maximilien Chastanet, médaille de bronze en individuel quelques jours plus tôt, et ses coéquipiers, offrent néanmoins une neuvième médaille à la France, la 2e en argent.

Les championnats d'Europe se terminent mercredi en Turquie avec les épreuves par
équipes, d'épée masculine et de sabre féminine.