outre-mer
territoire

Expo 20 ans d'acquisitions au quai Branly : zoom sur deux œuvres de Polynésie et de Nouvelle-Calédonie

culture
20 ans, les acquisitions du musée du quai Branly-Jacques Chirac
20 ans, les acquisitions du musée du quai Branly-Jacques Chirac ©DR
L’exposition 20 ans a ouvert ses portes au quai Branly. En 20 ans, 61 000 œuvres graphiques et photographiques ainsi que 15 500 objets ont été acquis par le musée. Focus sur un enfant au berceau de Nouvelle-Calédonie et un compteur généalogique des Marquises. 
 
Pourquoi acquérir ? Les conservateurs du musée du quai Branly se posent souvent cette question, eux qui croulent sous les objets bien rangés dans les réserves. Mais un musée n’est pas un sanctuaire poussiéreux, il est au contraire, comme l’écrit Yves Le Fur, commissaire de l’exposition 20 ans, "une formidable promesse de regards neufs".
 

Accès gratuit

C’est donc avec enthousiasme, voire une certaine joie que les deux commissaires de l’exposition ont mis au point cette exposition qui a l’élégance de nous faire voyager pour pas trop cher et de manière écologique. D'autant moins cher que l'accès du musée du quai Branly-Jacques Chirac est gratuit jusqu'au 11 octobre en raison du décès du président à l'origine de ce musée. 
 

Voyage tous azimuts

L’exposition est d’une rare variété. Statues, photographies, gravures, peintures, archives, tapa, tapis, vêtements et parures, les objets présentés embarquent le visiteur dans un voyage tous azimuts qui témoigne de l’intérêt du musée pour les cultures du monde entier. A La1ere nous avons fait le choix de nous concentrer sur deux objets très particuliers acquis récemment par le musée : l'enfant au berceau (Nouvelle-Calédonie) en 2017 et un compteur généalogique (îles Marquises) en 2012.. 


L’enfant au berceau

L'enfant au berceau présenté dans le cadre de l'exposition 20 ans a une histoire assez énigmatique. C’est un objet assez rare, on n’en connaît pas plus d’une trentaine dans le monde. On sait qu’ils sont apparus au milieu du 19e siècle. Cet objet a été repéré par Emmanuel Kasarhérou du musée du quai Branly dans une vente à Fontainebleau. Il a été acquis lors de cette vente par préemption c’est-à-dire que le musée s’est substitué au dernier surenchérisseur.
 

Soins prodigués

Cet objet a coûté de l’ordre de 30 000 euros. On sait qu’il avait appartenu à deux frères médecins à Fontainebleau et qu’il leur avait été donné par une vieille dame en remerciement des soins que ces médecins avaient apporté à cette vieille dame.


Compteur généalogique

D'apparence étrange, le compteur généalogique présenté au quai Branly est un objet marquisien, un to’o mata, un objet en relation avec la généalogie. C'est un objet relativement rare. On en connaît que deux autres exemplaires au musée de Cherbourg. Celui-ci a été collecté assez tôt à la fin du 19e siècle par Alphonse Long, médecin de marine.
 
Informations pratiques :
Dates de l'expo 20 ans :
Du mardi 24 septembre 2019 au dimanche 26 janvier 2020
Fermeture le lundi

Horaires :

mardi, mercredi, vendredi, samedi, dimanche : 10h30-19h00
jeudi : 10h30-22h00

Tarifs :
Gratuit jusqu'au 11 octobre (en raison du décès de Jacques Chirac)
Après le 11 octobre
Plein tarif : 10,00 €
Tarif réduit : 7,00 €

Accès :
Musée du quai Branly
37 quai branly 75007 Paris
Publicité