Feu vert européen aux aides au renouvellement des flottes de pêche en Outre-mer

pêche
Le drapeau européen ©MARTIN BERTRAND/HANS LUCAS/AFP
La Commission européenne a autorisé la France à distribuer des aides pour le renouvellement de la flotte de pêche dans les territoires d'Outre-mer pour un montant de 63,8 millions d'euros, a indiqué ce mercredi le ministère des Outre-mer.

"La Commission européenne a autorisé le 28 février 2022, en vertu des règles de l'Union européenne en matière d'aides d'Etat, cinq régimes d'aides françaises visant à renouveler la flotte de pêche dans cinq régions ultrapériphériques de l'UE", écrit le ministère.

Les bénéficiaires seront les marins pêcheurs qui exploiteront les navires de pêche en Guyane (17 millions d'euros), en Guadeloupe (16,2 millions), en Martinique (16,2 millions), à Mayotte (7,5 millions) et à La Réunion (6,9 millions).

"Mieux structurer les filières"

"Ces aides permettront de mieux structurer les filières, d'améliorer la sécurité des pêcheurs, mais aussi de promouvoir une pêche plus durable basée sur une meilleure connaissance scientifique et économique des stocks halieutiques", a indiqué le ministre Sébastien Lecornu dans le communiqué.

"Ces cinq régimes d'aides, d'un montant total de 63,8 millions d'euros, seront en place respectivement jusqu'au 31 décembre 2025 (Martinique), 31 décembre 2026 (Mayotte et Guadeloupe) et 31 décembre 2027 (La Réunion et Guyane)", selon le texte.