outre-mer
territoire

FIFAC : "Scolopendres et papillons" ou comment parler de l’indicible, l’inceste en Martinique

festivals
Véronique Chainon, productrice, Laure Martin et Vianney Sotès, les réalisateurs
Véronique Chainon, productrice, Laure Martin et Vianney Sotès, les réalisateurs ©CB
Laure Martin Hernandez et Vianney Sotès signent un film sensible sur l’inceste en Martinique. Trois femmes témoignent de leurs vies rongées par les traumatismes. Ce documentaire est en compétition au FIFAC à Saint-Laurent du Maroni en Guyane.
 
C’est un sujet tabou dont personne ne parle. L’inceste en Martinique ou ailleurs montre à quel point l’homme peut atteindre des sommets de perversité. Le documentaire de Laure Martin Hernandez et Vianney Sotès, deux réalisateurs de Martinique dresse une liste de ces traumatismes subis par les victimes. 
 

Trois femmes

Comme une prière, un mantra, la liste des blessures semble sans fin. Puis trois femmes toutes martiniquaises se succèdent pour partager des moments de leurs vies et raconter avec beaucoup de pudeur l’indicible. Elles s’appellent Agnès, l’artiste plasticienne, Daniely, la comédienne et Fabienne qui milite dans une association. 
 

En compétition

Le documentaire « Scolopendres et papillons » est en compétition au Festival international du film documentaire Amazonie-Caraïbes qui se tient à Saint-Laurent du Maroni. Regardez ci-dessous notre module « Quoi de neuf doc ?’ 
 
Publicité