publicité

Finlande : un Guadeloupéen soupçonné d'avoir poignardé à mort sa fillette de trois ans

Un père de famille français, originaire de Guadeloupe, est soupçonné d'avoir mortellement poignardé son enfant de trois ans lundi dans un jardin public, à Porvoo en Finlande, a annoncé la police finlandaise. 

© Jussi Nukari / Lehtikuva / AFP
© Jussi Nukari / Lehtikuva / AFP
  • La1ère (avec AFP et MTV)
  • Publié le , mis à jour le
Depuis lundi soir, le petit parc de jeu de Porvoo en Finlande est illuminé d'une centaine de bougies, au milieu desquelles des gerbes de fleurs et des peluches continuent d'être déposées en hommage, par des habitants choqués par la mort d'une fillette de trois ans.

Un homme d'origine guadeloupéenne est suspecté d'avoir battu puis poignardé à mort sa fille ce lundi matin en Finlande. "Il a été placé en garde à vue au commissariat de Porvoo" a indiqué à l'AFP l'inspecteur en chef Jyri Hiltunen, chargé de l'affaire.

Les faits se sont déroulés en face d'un lycée du centre de Porvoo, peu avant 08H00 (06H00 GMT). L'enfant, immédiatement pris en charge par les secours, est mort des suites de ses blessures, ont fait savoir les autorités dans un communiqué.

Le suspect arrêté est le père de l'enfant, un Français d'origine guadeloupéenne d'environ quarante ans. La police, qui n'a donné que peu de détails, enquête sur le mobile et les circonstances de son acte. Elle n'a pas précisé le sexe de la victime ni s'il s'agissait d'un contentieux entre ses parents au sujet de sa garde. "Ce sont des affaires personnelles dont la police n'a pour l'instant pas connaissance", a précisé Jyri Hiltunen. 

L'homme serait parti en Guadeloupe avec sa fille

Les médias locaux ont révélé que la mère finlandaise de l'enfant avait demandé en août que soit prise une ordonnance restrictive, toujours en cours d'examen par la justice, à l'encontre du père de l'enfant. La police finlandaise a indiqué que ses services avaient déjà eu à intervenir à plusieurs reprises suite à de violentes disputes dans le couple. Selon la presse, le suspect est arrivé en 2011 en Finlande et avait précédemment
"été reconnu coupable de mauvais traitements infligés à un enfant de moins de 15 ans".

Cette procédure semblait faire suite à un incident remontant à juin. Après avoir obtenu un passeport pour sa fille, l'homme serait parti en Guadeloupe avec elle sans avoir préalablement informé la maman qui avait été contrainte de faire le voyage, en juillet, pour récupérer l'enfant. 

D'après la police, l'homme a vécu "longtemps" en Finlande, où il avait déménagé après avoir rencontré sa compagne à Paris en 2008. 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play