outre-mer
territoire

Un fonds de secours ouvert aux agriculteurs de Martinique après le passage de Matthew

intempéries
En visite en Martinique, Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer, annonce l’ouverture du fonds de secours "calamités agricoles"
En visite en Martinique, Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer, annonce l’ouverture du fonds de secours "calamités agricoles" après le passage de Matthew. ©TWITTER ERICKA BAREIGTS
En visite en Martinique, Ericka Bareigts, la ministre des Outre-mer, annonce l’ouverture du fonds de secours "calamités agricoles". Il est destiné aux agriculteurs de Martinique, notamment les producteurs de bananes, touchés par la tempête tropicale Matthew en septembre.
La ministre des Outre-mer Ericka Bareigts a annoncé, samedi 22 octobre, au François en Martinique, l'ouverture du fonds de secours "calamités agricoles" aux agriculteurs de Martinique touchés par la tempête tropicale Matthew en septembre dernier.


Producteurs de bananes et maraîchers

La ministre a souhaité que les choses aillent vite, "en accéléré" a-t-elle dit, pour une indemnisation rapide des agriculteurs et notamment les producteurs de banane et les maraîchers. Ils sont invités à déposer leur demande d'indemnisation auprès de la Direction de l'Agriculture et de la Forêt (DAF). Ci-dessous la déclaration d'Ericka Bareigts avec Kelly Babo et Marc Balsa de Martinique 1ère.

La ministre des Outre mer a annoncé l'état de calamité agricole après le passage de la tempête Matthew ©martinique

Une commission

"Dès la semaine prochaine", une commission départementale sera mise en place pour examiner les dossiers des agriculteurs sinistrés, a indiqué Ericka Bareigts. La ministre a fait cette annonce lors de la dernière séquence d'un déplacement de 36 heures en Martinique consacré à "l'impact de la tempête tropicale Matthew sur l'agriculture".

La filière banane touchée

Au cours de cette séquence, elle a visité une exploitation bananière et rencontré les représentants de la filière végétale et de la chambre d'agriculture à la mairie du François.

Regardez ci-dessous le reportage de Martinique 1ère dans une exploitation bananière.
©la1ere



 
Publicité