Corinne Diacre et Wendie Renard ont eu une "franche discussion" après les critiques de la Martiniquaise

football
Renard Diacre
Wendie Renard et Corinne Diacre se serrent la main pendant la Coupe du Monde 2019. ©FRANCK FIFE / AFP
Critiquée par Wendie Renard dans son autobiographie, la sélectionneuse de l'équipe de France Corinne Diacre a estimé dimanche sur Canal+ Sport que "le sujet (était) clos" après une "franche discussion" avec la joueuse originaire de Martinique.
Dans le livre "Mon étoile" sorti en décembre, la défenseuse centrale multi-titrée de l'OL est revenue sur la perte du brassard de capitaine en équipe de France, une décision annoncée sèchement par Diacre selon elle. "Je tombe des nues, sonnée. Quatre ans de capitanat balayée en moins de cinq minutes"
   
La Martiniquaise de 29 ans (118 sélections) a également rapporté dans l'ouvrage avoir "beaucoup souffert de son désaveu et de sa brutalité". Elle s'était confiée à Outre-mer la 1ère :  

"Sujet clos"

"On s'est vu cette semaine au siège de la Fédération. On a eu une franche discussion, on s'est dit les choses", a expliqué Diacre à l'antenne de Canal+ Sport, depuis Bordeaux où elle assistait au match de D1 entre les Girondines et les Lyonnaises. "Maintenant le sujet est clos, l'idée c'est de regarder vers l'avant, de continuer à travailler et surtout de faire en sorte que cette équipe de France soit performante tout simplement", a-t-elle poursuivi.
    
Interrogé en décembre par l'AFP, le président de la Fédération Noël Le Graët avait jugé "pas très adroit" de la part de Renard de revenir publiquement sur "des faits de vestiaire et du passé". "J'aurais préféré qu'elle ne parle pas de cet épisode. (...) Surtout qu'aujourd'hui, les deux s'entendaient parfaitement bien."
    
L'équipe de France disputera un "Tournoi de France" amical début mars contre le Canada, le Brésil et les Pays-Bas, avant de poursuivre mi-avril son parcours qualificatif à l'Euro-2021.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live