Football : Marcus Thuram, menacé de suspension, s'excuse après son crachat sur un adversaire

football
Marcus Thuram
©MARIUS BECKER / DPA / dpa Picture-Alliance via AFP

Marcus Thuram a écopé d'un carton rouge samedi après avoir craché au visage d'un adversaire, lors de la défaite de son club face à Hoffenheim en Championnat d'Allemagne (2-1). Il s'est vu infliger une amende et risque une longue suspension malgré des excuses présentées après la rencontre.

L'international français Marcus Thuram s'est vu infliger dimanche par son club du Borussia Mönchengladbach une amende correspondant à un mois de salaire, qui sera versée à une association caritative, pour avoir craché sur un adversaire. "Il l'a acceptée et a proposé de lui-même de s'engager en faveur d'un autre projet caritatif", a indiqué le directeur sportif du club Max Eberl dans un communiqué.

Un geste "non intentionnel"

Le joueur guadeloupéen a été exclu du terrain après un recours à l'arbitrage vidéo (VAR) montrant le joueur crachant au visage d'un défenseur d'Hoffenheim, Stefan Posch, à 11 minutes de la fin du match, après qu'Andrej Kramaric avait égalisé pour Hoffenheim au Borussia Park.

"J'ai réagi de la mauvaise manière", a reconnu le joueur d'origine guadeloupéenne dans un message publié sur Instagram et Twitter, évoquant un geste "accidentel", "non intentionnel", qui "ne devrait jamais se produire" et présentant ses excuses à Stefan Posch ainsi qu'à ses coéquipiers, sa famille et "toutes les personnes qui ont été témoin de (sa) réaction", a-t-il ajouté.


Carton rouge et risque de suspension

"Je crois dans ce qu'il me dit car il a eu jusqu'ici un comportement irréprochable", a commenté le directeur sportif du club Max Eberl. L'attaquant français est toutefois conscient "que les images de télévision parlent d'elles-mêmes et que son exclusion" lors du match "était totalement justifiée". Il a écopé d'un carton rouge, après un recours à l'arbitrage vidéo (VAR), à la suite de ce crachat. L'ancien Guingampais a indiqué qu'il "accepterait toutes les conséquences de son geste", alors qu'il pourrait faire l'objet d'une longue suspension.

Neuf minutes après l'exclusion de l'international français (23 ans, 3 sélections), Ryan Sessegnon a permis à Hoffenheim de prendre un avantage décisif en reprenant un centre au premier poteau, son but donnant la victoire à son club. Le Borussia reste sur une série de six matchs sans victoire, toutes compétitions confondues, et pointe désormais à la 8e place de la Bundesliga. Mais il est qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des champions et rencontrera Manchester City en février.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live