publicité

"Fridays for future" : les Outre-mer se mobilisent pour le climat

Ce vendredi 20 septembre, une grève mondiale pour le climat a été lancée à l'appel de la jeune suédoise Greta Thunberg. Près de 5000 évènements sont prévus dans le monde. Les Outre-mer, particulièrement exposées au changement climatique, se mobilisent.

© Alix Madec / NC la 1ere
© Alix Madec / NC la 1ere
  • Par Marie Boscher
  • Publié le
"Et un, et deux, et trois degrés !" Le slogan est chantant et les visages souriants, mais la cause est sérieuse. À l'appel de Greta Thunberg, la jeune militante suédoise pour le climat, environ 200 personnes se sont rassemblées à Nouméa ce vendredi. Petits et grands, vêtus de bleu et de vert, se sont donnés pour mission d'alerter les autorités sur l'urgence climatique. 
 

Le collectif Allons + loin a pu rencontrer des membres du gouvernement de Nouvelle-Calédonie afin d'échanger. "Bien sûr que la Nouvelle-Calédonie ne pourra pas gérer le échauffement climatique mondial à elle toute seule", a nuancé Thierry Santa, le président de l'exécutif. "Par contre, elle peut faire des choses.

Le reportage de Nouvelle-Calédonie la 1ère à Nouméa :

A la mobilisation nouméenne pour le climat

 

"La Réunion lé la"

Dans l'Océan Indien, la mobilisation est aussi attendue. À La Réunion, deux marches sont prévues à Saint-Pierre et à Saint-Denis. Une vidéo en direct diffusée sur Twitter depuis la préfecture de Saint-Pierre montre plusieurs dizaines de personnes, pancartes à la main, chantant "Nous sommes le climat".
 
  

Sommet de la jeunesse pour le climat

Le coup d'envoi de la grève mondiale pour le climat a été donné dans le Pacifique et en Australie. Partout dans le monde, des élèves vont boycotter les salles de classe et plus de 5000 événements sont attendus dans le monde entier, note l'AFP. Certaines entreprises, administrations et écoles ont même encouragé leurs employés et les élèves à participer à cette journée.

Le point d'orgue se situera à New-York où une manifestation monstre de 1,1 milllion d'élèves de 1800 écoles publiques est attendue dans la journée. Samedi, la ville accueillera le premier sommet de la jeunesse sur le climat, organisé par l'ONU. 
 

Préserver l'Amazonie

La Guyane sera présente au sommet, via une délégation menée par Rodolphe Alexandre, président de la collectivité territoriale. Pour le président du Grand Conseil Coutumier, Sylvio Van Der Pijl, l'objectif sera de défendre la politique de préservation de la forêt amazonienne. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.
Cela ne vous prendra que quelques minutes.

Je participe à l'enquête