outre-mer
territoire

Le gouvernement étend les "emplois francs" à tous les départements et régions d'Outre-mer

emploi
Muriel Penicaud, ministre du Travail, Annick Girardin, ministre des Outre-mer et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, annoncent l’extension géographique du dispositif des emplois francs.
Muriel Penicaud, ministre du Travail, Annick Girardin, ministre des Outre-mer et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, annoncent l’extension géographique du dispositif des emplois francs. ©Compte Twitter d'Annick Girardin
Le gouvernement a annoncé jeudi une vaste extension géographique des "emplois francs" à tous les départements et régions d'Outre-mer. Cela est destiné à favoriser les embauches des habitants des quartiers populaires.
Les "emplois francs" vont être étendus à tous les départements et régions d'Outre-mer, a annoncé ce jeudi, le gouvernement. Cette  vaste extension géographique est destinée à favoriser les embauches des habitants des quartiers populaires, afin de développer ce dispositif expérimenté depuis un an et au succès encore modeste.

"Les emplois francs sont une réponse aux barrières à l’emploi que peuvent rencontrer de nombreux habitants des quartiers populaires", écrivent les ministres du travail, ministre des Outre-mer, et le ministre chargé de la ville et du logement, dans un communiqué commun.
   

Une promesse de campagne

Dès le mois d'avril, le Gouvernement étend donc les territoires d’expérimentation. Le dispositif inclut l’ensemble des quartiers prioritaires des territoires suivants : les Hauts-de-France, l’Ile-de-France, les Ardennes, les Bouches-du-Rhône, la Haute-Garonne, le Maine-et-Loire, et le Vaucluse, ainsi que l’ensemble des départements et régions d’outre-mer.

La ministre des Outre-mer, Annick Girardin se félicite que l’ensemble des départements et régions d’outre-mer soient intégrés à cette expérimentation :
 

C’était une promesse de campagne d’Emmanuel  Macron en faveur de nos territoires. Cette promesse est tenue. Près de 25 % de la population des départements et régions d’outre-mer vivent dans les quartiers prioritaires de la politique de la ville : le dispositif des emplois francs prend ici tout son sens dans notre combat pour l’emploi dans les territoires.


Des CDI

La première phase d’expérimentation des "emplois francs" a été lancée le 1er avril 2018 et ne concernait pas les Outre-mer.
Concrètement, avec ce dispositif, une entreprise ou une association embauchant un demandeur d’emploi habitant en quartier prioritaire, bénéficie d’une prime pour l’embauche en CDI (à hauteur de 5000 €/an sur 3 ans) ou en CDD de plus de 6 mois (à hauteur de 2500 €/an sur 2 ans).

Selon les chiffres du gouvernement : "au 10 mars 2019, 5 699 demandes avaient été déposées, et 4 544 acceptées. 82 % des contrats signés sont des CDI, 87% avec des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs et 13% avec des associations".
 
Publicité