outre-mer
territoire

Grippe, gastro : ce qu’il faut savoir sur les départements d’outre-mer

santé
gastro grippe
©Patrick Lefevre / BELGA MAG / Belga
La gastro sévit actuellement dans les départements d’outre-mer et l’épidémie de grippe reste stable.
 
Les experts de la veille sanitaire ont relevé une diminution de l’activité grippale à Mayotte. Le nombre de personnes admises aux urgences pour syndrome grippal enregistré est passé de 7% à 5% au début du mois de Janvier. La Guyane et la Réunion sont moins concernées par cet épisode grippal, contrairement à la Guadeloupe et Saint Barthélemy qui passe en phase pré-épidémie, selon Santé Publique France.
 

Une épidémie peut en cacher une autre

Si la progression de la grippe reste modérée, ce n’est pas le cas pour la gastro-entérite. De nombreux cas de forme aiguë de la maladie ont été recensés en Guadeloupe et en Martinique. Selon santé publique France, depuis le début de l’épidémie en début décembre, 5 300 consultations pour gastro-entérite aiguë ont été estimées en milieu hospitalier sur l’ensemble du territoire de la Guadeloupe.

Près de 2000 personnes ont consulté un médecin généraliste, en Martinique. Ce nombre important de consultations a entraîné une forte mobilisation des personnels de santé souligne Santé Publique France.
Les gestes à avoir pour y remédier :
Des mesures d’hygiènes sont recommandées pour limiter la propagation de l’épidémie.
Eviter les contacts physiques.
Se laver les mains régulièrement
Nettoyer les lieux à risques de transmissions.
Publicité