outre-mer
territoire

Guadeloupe : un détenu se suicide à la maison d'arrêt de Basse-Terre

justice
maison d'arrêt de Basse-Terre
La maison d'arrêt de Basse-Terre en Guadeloupe. ©DR
Un détenu d'une trentaine d'années s'est suicidé dans sa cellule samedi soir à la maison d'arrêt de Basse-Terre, en Guadeloupe, a indiqué dimanche Jean-Luc Lennon, le procureur de la République de Basse-Terre, confirmant une information des médias locaux.
Le détenu, Johny Darroux, avait été placé en cellule d'isolement, après un incident dans la journée de samedi avec le personnel pénitentiaire. Il s'est pendu dans sa cellule en début de soirée. "Le décès a été prononcé un peu après 19h20, lorsque le corps a été retrouvé", a indiqué le procureur. Johny Darroux avait été mis en cause dans un procès d'assises la semaine dernière, pour le meurtre, en 2016, du patron d'une concession Toyota de Guadeloupe. Au terme du procès, il avait été acquitté. "Il était tout de même détenu pour des faits de violence antérieures", a expliqué le procureur. Sa peine, de cinq ans pour ces faits, devait s'achever fin 2020.
             
Une enquête a été ouverte et confiée à la gendarmerie de Basse-Terre. Le corps sera autopsié mercredi. "Il sera question de déterminer les circonstances de ce geste : M. Darroux n'avait pas de comportements suicidaires", a indiqué le procureur de la République, précisant que la compagne du détenu serait entendue. Un parloir a eu lieu dans l'après-midi précédent le suicide du jeune homme.