outre-mer
territoire

La Guadeloupe et la Martinique confrontées à "une véritable extinction démographique" selon Serge Letchimy

société
Serge Letchimy
Le député Serge Letchimy à l'Assemblée Nationale à Paris ©Mehdi Fedouach/AFP
Le député de la Martinique, Serge Letchimy est intervenu ce mercredi 6 juin à l'Assemblée nationale pour alerter le gouvernement sur la situation démographique de la Guadeloupe et de la martinique qui si "rien n'est fait" vont perdre en 30 ans "20% de leur population" respective. 
"Je veux lancer un cri d’alarme", c’est par ces mots très solennels que Serge Letchimy commence son intervention à l’Assemblée nationale. Le député de la Martinique veut alerter le gouvernement sur la situation démographique de son île.

"Extinction démographique"

Nous sommes confrontés en Guadeloupe et en Martinique à "une véritable extinction démographique". Si rien n’est fait, "en 30 ans la Guadeloupe et la Martinique auront perdu chacune 70 000 habitants soit près de 20% de la population".

Les jeunes ne représentent que 16% au lieu de 18% dans l’Hexagone. 50% des jeunes sont au chômage, deux jeunes sur trois quittent le territoire pour travailler ou étudier ne reviennent pas.

"A cela s’ajoute le problème de vieillissement de la population", poursuit le député. "D’ici à 20 ans, 40% de la population aura plus de 60 ans". Serge Letchimy demande au Premier ministre quel est son programme "pour éviter cette catastrophe".


Révision constitutionnelle et livre bleu

C’est Annick Girardin qui lui a répondu. "Si nous ne faisons rien, la Martinique sera en 2030, le département où la population sera la plus âgée", déclare la ministre des Outre-mer. "Cette ambition, Mr le député, nous la partageons", ajoute-t-elle.

"C’est ce que nous faisons avec la réforme constitutionnelle, l’article 72 et 73, c’est ce que nous faisons avec les Assises des Outre-mer", précise Annick Girardin. "C’est ce que je porte dans la réforme des aides économiques qui sera dévoilée dans le livre bleu présenté au président de la république le 28 juin prochain", ajoute-t-elle. Regardez ci-dessous l’intervention de la ministre des Outre-mer à l’Assemblée nationale :



Publicité