Guyane : recul de la délinquance de 7% en 2020

violence
Les motards de la police municipale de Saint-Laurent
©Eric Léon

La délinquance a reculé de quasiment 7% en 2020 en Guyane, par rapport à l'année précédente, en raison des restrictions dues à la crise sanitaire, et de "l'action des services mobilisés", a indiqué mercredi la préfecture de Guyane.

"Le nombre total de faits constatés est passé de 18.024 en 2019 à 16.785 en 2020, soit une baisse de quasiment 7%", détaille la préfecture dans un communiqué. Cette nette diminution de la délinquance est notamment due à "l'action de l'ensemble des services mobilisées contre la délinquance", ainsi qu'au "travail de concertation avec le Procureur de la République", assure la préfecture.

Les vols avec violence ont globalement diminué de 10,6% et les atteintes aux biens de 14,87%, avec un recul des cambriolages de 6,37%, selon le texte. "L'année 2020 est toutefois marquée par une persistance des formes les plus violentes notamment des vols à main armée", déplore la préfecture.

Impact "significatif" du confinement

Le confinement a eu "un impact significatif sur les violences intra-familiales", qui ont augmenté de 4,1% (en zone gendarmerie) confirmant la tendance des dernières années (+24% depuis 2017). Des mesures ont été prises pour y faire face, indique la préfecture, avec "la création d'un partenariat pour une meilleure prise en charge des victimes".

Les Outre-mer en continu
Accéder au live