Guyane : un détenu se suicide par pendaison

justice
Prison de Rémire-Montjoly
Prison de Rémire-Montjoly ©JODY AMIET / AFP
Une autopsie pratiquée mercredi  "a confirmé le suicide par pendaison" d'un détenu âgé de 22 ans de la prison de Rémire-Montjoly (10 km de Cayenne), a déclaré mercredi soir le procureur de la République de Cayenne, Samuel Finielz
Le corps sans vie de ce détenu avait été retrouvé lundi. Il se trouvait "seul dans une cellule du quartier disciplinaire" au moment des faits. Ce détenu "a utilisé ses vêtements" pour "mettre fin à ses jours", a précisé le procureur.
 

Détention provisoire

L'homme (né en 1998) était en détention provisoire depuis un an, selon une source judiciaire.
Au moment de son placement fin avril 2019, il avait été mis en examen par un juge d'instruction pour des soupçons de  "viol" et "vol avec arme".

Début avril, la détention provisoire de ce détenu avait été prolongée pour 6 mois, selon le site d'information Guyaweb, une information confirmée, de source judiciaire, à l'AFP.
 

Pôle psychiatrique

Ce jeune détenu avait été hospitalisé sous contrainte récemment (au cours de ce mois d'avril) au pôle psychiatrique de l'hôpital de Cayenne, a également confirmé le procureur. Une enquête judiciaire "en recherche des causes de la mort" a été ouverte.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live