Haute couture : quatre jeunes filles de Guadeloupe et de Martinique font leurs premiers pas dans le mannequinat

société
mode
De gauche à droite et de haut en bas : Cassandre Santenac, Laurina Lubino, Enola Aurore et Tahiana Gustave. ©DR
Repérées par l’agence Metropolitan, les jeunes femmes se destinent à un avenir dans le mannequinat. Entre séances photos, relooking et shooting, elles concourent pour les fashion week-ends de Londres, New York, Milan et Paris. Les journées s’enchaînent et ne se ressemblent pas.
La Guadeloupéenne Tahiana Gustave, du haut de ses 20 ans, a collaboré avec les plus grands. Parmi eux, Naomie Campbell. Elle va faire une apparition dans la nouvelle émission de l’égérie de beauté. L’émission « Making The Cut » sortira le 27 mars prochain. Cette habituée des défilés présente de nombreux atouts pour devenir mannequin de haute couture. « J’ai défilé avec Kay Kim, Instituto Marangoni, le couturier Rami Al Ali qui a conçu les tenues de gala de stars, telles que Beyonce et Jennifer Lopez ». Avec son mètre soixante-dix-huit et ses cheveux bouclés, la jeune femme est dotée d’un charisme inégalable, jusqu'à la pose stylée sous l’objectif.
 
Tahiana Gustave
Tahiana Gustave ©DR

L’univers de la mode est nouveau pour Cassandre Santenac, car elle fait ses débuts en 2019. Elle a défilé pour la créatrice Johanna Ortiz, et a participé à une campagne pour les marques Niwel et Gucci "Fall Winter 2019". La native de Guadeloupe arpente les podiums avec une légèreté poétique, c’est la rencontre de l’élégance et de la douceur. « Je suis satisfaite de mon parcours, je n’aurais jamais imaginé faire autant, c’est un rêve qui s’est concrétisé », dit-elle. A l’heure où les discussions capillaires sont monnaie courante, Cassandra ose, la crinière « afro ».
 
Cassandre Santenac
Cassandre Santenac

Titulaire d’un bachelor marketing des produits de luxe, la sulfureuse Enola Aurore a décidé de se consacrer à sa carrière de mannequin. La Martiniquaise a commencé sur son île. Son goût pour la mode l’emmène jusqu’à la rencontre du prestigieux couturier Giorgio Armani.
 
Enola Aurore
Enola Aurore ©DR

La personnalité de la Guadeloupéenne Laurina Lubino a séduit la maison Dior. « C’était un rêve qui est devenu réalité, je n’aurais jamais imaginé défiler pour Dior, je voudrais bien faire Chanel, et beaucoup de grands défilés », dit-elle.
 
Laurina Lubino
Laurina Lubino ©DR

Les quatre jeunes femmes ne cachent pas leurs ambitions. Elles veulent défiler pour les grandes maisons de haute couture, Dior, Chanel, Armani et bien d’autres…

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live