publicité

Un hommage littéraire sera rendu à Aimé Césaire au Panthéon mercredi 10 avril

Une soirée de commémoration et de réflexion autour de l’œuvre d’Aimé Césaire aura lieu mercredi 10 avril au Panthéon à Paris, à l’occasion de la parution d'un coffret en cinq volumes de ses écrits politiques aux Nouvelles éditions Place.

© DR
© DR
  • Par Philippe Triay
  • Publié le , mis à jour le
Figure littéraire emblématique avec sa poésie et ses pièces de théâtre, Aimé Césaire fut aussi une grande personnalité politique. Rapporteur de la loi de départementalisation de 1946, sa longévité comme député (48 ans) et maire de Fort-de-France (56 ans) ont été remarquables. C’est également le fondateur du Parti progressiste martiniquais (PPM), l’une des premières grandes formations locales du département. De fait, Césaire a toujours utilisé sa verve littéraire en politique, et sa clairvoyance politique en littérature, comme dans le "Cahier d’un retour au pays natal" et le "Discours sur le colonialisme".

Ce mercredi 10 avril au Panthéon à Paris (18h à 20h), c’est au Césaire engagé que rendront hommage les Nouvelles éditions Place, qui ont publié le mois dernier un coffret de 5 volumes de ses écrits politiques, sur la période allant de 1935 à 2008. Une cérémonie commémorative et des lectures de textes sont prévues avec notamment l’historien Pap Ndiaye, la journaliste Audrey Pulvar et l’ex-ministre de la Justice Christiane Taubira.
  

"Vigueur contestataire"

Selon l’éditeur, "autant son oeuvre poétique a fait l’objet de nombreuses publications, autant son oeuvre politique a été négligée. Les 'Écrits politiques', qui réunissent en cinq volumes 459 textes (discours, lettres, articles, tracts, entretiens, préfaces… et un index général de 100 pages), offrent enfin un accès facile à ces documents dans leur intégrité et avec leurs références précises. On y retrouve les plus prestigieux bien sûr, mais l’on découvre surtout les autres, méconnus ou ignorés comme « L’impossible contact », article oublié et pourtant première version du célèbre « Discours sur le colonialisme »".

"Césaire n’est pas une figure exemplaire de l’intellectuel républicain ; bien au contraire, ce qui demeure de sa parole est sa vigueur contestataire et accusatoire, et les constance et cohérence de son engagement politique", ajoute-t-il. "Césaire a accompagné les bouleversements du monde d’hier, les a parfois anticipés, enregistrés dans son oeuvre, qui aujourd’hui doit nous parler : la présence si souvent remarquée de l’universel dans son oeuvre, mais un universel riche de tous ses particuliers."

Aimé Césaire, "Écrits politiques, 1935-2008" (coffret de 5 volumes sous la direction de Édouard de Lépine et René Hénane) – Nouvelles éditions Place, 120 euros. (Possibilité de se les procurer par volume, au prix de 23 euros chacun).
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play