publicité

"Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe" : la boulette d'Emmanuel Macron en partance pour les Antilles

Voilà une visite qui démarre plutôt mal. En partance pour une visite aux Antilles, Emmanuel Macron a tweeté son départ en avion au côté d'un jeune lycéen "qui rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe". De quoi faire bondir les internautes. Récit de ce "bad buzz" en quatre actes. 

La bourde d'Emmanuel Macron en partance pour les Antilles. © GEORGES GOBET / AFP
© GEORGES GOBET / AFP La bourde d'Emmanuel Macron en partance pour les Antilles.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Pas encore arrivé et déjà critiqué. Alors qu'Emmanuel Macron part en visite aux Antilles, il a fait usage d'une bien malheureuse formule ce vendredi 16 décembre sur son compte Twitter.

Acte 1 : la boulette

Tout sourire, l'ancien  ministre prend un selfie dans l'avion à destination de la Guadeloupe avec à ses côtés un jeune lycéen. Dans son tweet, Emmanuel Macron écrit : "Avec Mathias, lycéen à Bourg-en-Bresse. Il rejoint sa mère expatriée en Guadeloupe pour Noël. Décollage imminent pour les Antilles".


Le terme "expatrier" s'emploie pour des personnes qui partent hors de France, et en l'occurrence, la Guadeloupe c'est la France ! Le tweet a rapidement été effacé, puis remplacé, mais de nombreuses réactions avait déjà eu le temps de se répandre sur Twitter. Un vrai "bad buzz".




 

 


Acte 2 : la correction

Le nouveau tweet d'Emmanuel Macron après correction. Exit "l'expatriée".

 

 


Acte 3 : les excuses du CM

Mais le tweet corrigé n'a pas empêché la viralisation de cette affaire sur les réseaux sociaux. Devant l'ampleur médiatique de ce "bad buzz", sur le compte Twitter d'Emmanuel Macron, un nouvau tweet est apparu pour tenter d'éteindre l'incendie. C'est le CM, entendez le "Community Manager" (en charge de la gestion des réseaux sociaux) qui s'excuse platement. 

 
Acte 4 : les détracteurs de Macron enfoncent le clou

Mais cette bourde très relayée sur les réseaux sociaux risquent bien de compliquer le séjour aux Antilles du candidat Macron. Certains socialistes, qui ne voyaient pas d'un bon oeil la candidature solitaire d'Emmanuel Macron, saisissent la balle au bond et affirment que ce tweet est révélateur du peu d'intérêt réel d'Emmanuel Macron pour les Outre-mer. Cest le cas de l'ancien ministre socialiste Victorin Lurel et de la présidente -socialiste- du conseil départemental de Guadeloupe, Josette Borel-Lincertin.

 

Le séjour aux Antilles d'Emmanuel Macron (et de son CM) ne s'annonce pas comme un long fleuve tranquille !

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play