Isaïa Cordinier, le basketteur d'origine martiniquaise aux portes de la NBA

basket-ball
Isaïa Cordinier
Isaïa Cordinier est déterminé à intégrer la NBA ©Capture d'écran Twitter
Le joueur de 19 ans, arrière de Denain en Pro B, est pressenti pour être drafté en 40ème position. Il va tenter d'intégrer la prestigieuse ligue de basket nord-américaine la nuit prochaine à New-York.
Isaïa Cordinier espère vivre son rêve américain. La nuit prochaine, l'arrière de 19 ans, qui joue à Denain en Pro B (deuxième division) va se présenter à la draft NBA, à New York avec comme but ultime d'intégrer une équipe du championnat américain.

Le natif de Créteil est annoncé à la 40e position par différents sites spécialisés, soit le 2e tour de la draft. Il n'aura donc pas l'assurance d'avoir un contrat. Depuis plus d'un mois, le joueur d'origine martiniquaise de 1,95m pour 82 kg a été testé par plusieurs équipes. "J'ai tout donné durant les workouts (camps d'entraînements organisés par les franchises). Je suis satisfait de ce que j'ai montré et j'ai surtout pris beaucoup de plaisir. Mais je ne me projette pas plus loin que le 23 juin", a-t-il confié au Parisien.

Son recrutement dépendra de l'impression définitive qu'il aura laissée aux franchises qui l'auront observé durant les "camps d'entraînements". S'il réussit, Isaïa Cordinier deviendrait le premier joueur de Pro B à réaliser un tel exploit. En tout, 60 sportifs seront élus par les franchises. "C'est un gamin avec beaucoup d'énergie, qui joue avec beaucoup de passion et d'émotion. Il peut mettre des shoots, un gars très vif", a déclaré à USA Today Marc Eversley, vice-président des Sixers, une des 6 équipes où s'est entraîné Isaïa Cordinier.

Famille de sportifs

Formé à Antibes, Cordinier est ensuite passé par Evreux avant de jouer pour Denain. Cette saison, on l'a vu à 32 reprises sur le parquet, pour 23,4 minutes jouées, 10,8 points marqués et 3,6 rebonds en moyenne.

Isaïa Cordinier a été élevé dans une famille de sportifs de haut niveau. Son père, Stéphane Cordinier, d'origine martiniquaise, était un handballeur de haut rang. Il a compté 72 sélections en équipe de France et une médaille de bronze au mondial 1997. Il a également été entraîneur du pôle Espoirs handball de Martinique. Dans le même sport, sa mère s'est illustrée avec le club de Créteil.