"J'ai deux amours, Sinnamary et la Chapelle Rablais": portrait d'un maire guyanais en Seine-et-Marne

politique
Maire Chapelle Rablais
©Alex Leveillé
Originaire de Guyane, Marcel Fontellio est devenu maire de la Chapelle Rablais (77) lors des dernières élections municipales. Il est arrivé dans l'Hexagone à l'âge de 20 ans mais garde un fort attachement pour sa Guyane natale.
Homme discret, Marcel Fontellio, est devenu maire de la commune de la Chapelle Rablais, qui compte 971 habitants, dans le département de la Seine-et-Marne, au mois de mars dernier, en plein confinement. Avec un score à faire rêver : plus de 96% des voix. 
 

Natif de Sinnamary

Cet ancien militaire de carrière, a vu le jour sur les bords du fleuve Sinnamary en Guyane. En 1974, alors qu’il est tout juste âgé de 20 ans, il va s’engager dans l’armée. Il quitte la Guyane, le 2 janvier 1975 pour l’Hexagone, en plein hiver.

45 ans plus tard, le Sinnamarien, ancien sous-officier, retraité, vit toujours en France hexagonale, dans la commune de la Chapelle-Rablais. Commune, où il se présente aux élections municipales de Mars dernier. Seul candidat, il est élu au 1er tour.
 

Un jumelage ?

Humble et discret, Marcel Fontellio va donc conduire le devenir de sa commune pour les six prochaines années. Et parmi ses projets, il souhaite réaliser un jumelage avec la commune de la Chapelle-Rablais et celle de Sinnamary en Guyane. Regardez cette interview de Marcel Fontellio :


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live