publicité

Jair Bolsonaro à la tête du Brésil : "Le début de la fin pour l’Amazonie" ?

Qu'adviendra t-il de la plus grande forêt du monde ? Pendant sa campagne, le nouveau président du Brésil avait annoncé vouloir rendre l'Amazonie plus productive. Un bras de fer annoncé avec la France, premier voisin du Brésil et ardent défenseur de l'accord de Paris sur le climat. 

Forêt amazonienne au Brésil © MAURO PIMENTEL / AFP
© MAURO PIMENTEL / AFP Forêt amazonienne au Brésil
  • Par Eddylia Eugène Mormin
  • Publié le
Environ 5.5 millions de kilomètres carrés répartis sur neuf territoires : l’Amazonie, première forêt du monde est un vivier de ressources économiques. Et le Brésil en détient 60%. Jair Bolsonaro ne s’en cache pas, il veut l’exploiter au maximum : agriculture intensive, exploitation forestière par le bois et la chasse. Le nouveau président du Brésil voit l’Amazonie comme une « terre productive ». Exit la protection et le contrôle environnemental. Dans cette nouvelle projection des dizaines de milliers de populations autochtones sont en sursis.
 

« Si il est élu, ce sera le début de la fin pour l’Amazonie »
Fernando Haddad, candidat du Parti des travailleurs à l’élection présidentielle


La France en première ligne

Avec ses 730 km de frontière commune, la France, plus grand voisin du Brésil avec son département de la Guyane, est en première ligne. Pendant sa campagne, Jair Bolsonaro avait exprimé la volonté de sortir de l’accord de Paris sur le climat, avant de se rétracter. Ses déclarations laissent présager des relations diplomatiques houleuses entre la France et le Brésil. Comme un signe d’apaisement, Emmanuel Macron a adressé un message de félicitations à son nouvel homologue au lendemain de son élection. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play