publicité

Jean Hugues Ratenon (presque sans voix) interpelle le gouvernement sur le plan pauvreté et énerve la ministre de la santé [VIDEO]

Lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député réunionnais Jean Hugues Ratenon a du s'y reprendre à deux fois pour interroger la ministre de la Santé sur le plan pauvreté. Victime d'une extinction de voix, il a finalement reçu une réponse très sèche de la ministre de la Santé.

  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
Moment plutôt rare dans l'hémicycle : le député réunionnais Jean Hugues Ratenon (La France Insoumise) a du s'y reprendre à deux fois pour poser une question au gouvernement, ce mardi 18 septembre. Voulant interpeller le Premier ministre sur le plan pauvreté, il a du s'interrompre au bout de quelques secondes, expliquant qu'il avait perdu la voix. "Excusez moi, ça ne passe pas. Je m'arrête, je n'ai plus de voix", a-t-il expliqué. Alors que ses collègues l'encourageait à poursuivre, il leur a répondu :"Je ne peux pas, c'est cassé!

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon a alors pris le micro pour expliquer que "Quand on fait 22 heures d'avion pour être ici, ce n'est pas étonnant" (NDLR : un vol Réunion-Paris dure 11 heures).

Le président de l'Assemblée, Richard Ferrand a alors proposé à Jean Hugues Ratenon d'attendre quelques minutes d'avoir retrouvé la voix, pour reposer sa question. Regardez ce moment insolite: 


Question et réponse sèche

Finalement, quelques minutes plus tard, Jean Hugues Ratenon a pu reprendre le micro pour poser sa question, en forme de réquisitoire contre le plan pauvreté présenté il y a quelques jours par le gouvernement. 

Le compte n'y est pas et la pauvreté n'est pas prête de disparaître. Emmanuel Macron devient l'artisan principal de l'apartheid social. Le président des riches confirme qu'il est aussi le président anti-pauvres.

- Jean Hugues Ratenon, député LFI de La Réunion


La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a répondu sèchement au député :

Je suis heureuse que vous ayez retrouvé la voix. Cela me permet de vous répondre. Effectivement, vous n'avez aucun intérêt à ce que nous arrivions à résorber la pauvreté dans ce pays, car vous en vivez, vous vous en nourrissez. 

- Agnès Buzyn, ministre de la Santé


La ministre a estimé que le député réunionnais n'avait pas pris la peine de lire le plan pauvreté du gouvernement. En conclusion, elle a invité Jean Hugues Ratenon a lui rendre visite au ministère : "Je vais vous expliquer ce qu'il y a dans ce plan". 

Regardez cet échange musclé :
1 537 284 859

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play