Jean-Michel Blanquer et la rentrée scolaire dans les Outre-mer : "faible diminution des emplois aidés"

éducation
JM Blanquer
©Albane Lussien / FTV
Le ministre de l'Education nationale donnait mardi 29 août à Paris une conférence de presse sur la rentrée scolaire. Il affirme qu'en matière d'emplois aidés les Outre-mer restent une priorité. Il regrette le préavis de grève des enseignants de Mayotte.
L'annonce de la suppression d'emplois aidés est l'un des points marquants de cette rentrée scolaire. Ce mardi 29 août, Jean-Michel Blanquer est resté flou sur les impacts chiffrés Outre-mer, précisant tout de même : 

L'Outre-mer fait partie des priorités en matière de contrats aidés, c'est pourquoi lorsqu'il il y a des diminutions, ce sont des diminutions faibles qui sont envisagées.

©la1ere


Grève à Mayotte

A Mayotte, un syndicat d'enseignants à d'ores et déjà appelé à la grève pour ce 29 août. La rentrée scolaire promet d'être compliqué, car le chantier de l'éducation est vaste (lire l'article de La1ere par ici) . Mais Jean-Michel Blanquer regrette ce mouvement de grève des enseignants.  Il est interrogé par Albane Lussien, Nordine Bensmail et Tiziana Marone (Outre-mer 1ère/France Ô :
©la1ere


A La Réunion, où la rentrée était initialement programmée le 16 août, les maires de la plupart des communes ont différé de quatre jours la rentrée, estimant qu'ils n'avaient pas les moyens de l'assurer convenablement, en raison de la réduction des contrats aidés. Jean-Michel Blanquer le sait puisqu'il était sur place pour assister à cette rentrée. Mais revenu dans l'hexagone, il a surtout retenu de la rentrée réunionnaise les cours de musique dispensés dans les écoles :