publicité

Jérôme Cahuzac en Guyane: un médecin parisien veut le faire radier

Un docteur parisien a saisi le conseil de l'ordre des médecins pour empêcher Jérôme Cahuzac d'exercer. L'ancien ministre du budget, condamné en mai dernier, a effectué un remplacement d'un mois dans un dispensaire de Guyane. 

© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
  • La 1ere.fr
  • Publié le , mis à jour le
Même à plus de 7000 km de la capitale, isolé à la frontière brésilienne, Jérôme Cahuzac n’arrive pas à se faire oublier.
A Paris, le docteur Alain Choux a décidé de porter plainte contre l’ancien ministre du Budget : il ne veut pas laisser un "repris de justice" exercer la médecine, comme le révèle Le Journal du Dimanche.
 

Dans un dispensaire à Camopi

Depuis début juillet, Jérôme Cahuzac, chirurgien de formation, assure un remplacement dans un dispensaire guyanais situé à Camopi, une petite commune au bord de l’Oyapock, à proximité de la frontière brésilienne.

Le bourg de Camopi au bord de la rivière Camopi © Laurence Tian Sio Po
© Laurence Tian Sio Po Le bourg de Camopi au bord de la rivière Camopi


L’ancien ministre du Budget a été embauché par le Centre Hospitalier Andrée-Rosemon ( CHAR) de Cayenne pour une mission d’un mois, pour exercer en tant que médecin généraliste.

En mai dernier, Jérôme Cahuzac avait pourtant été condamné en appel à deux ans de prison ferme et deux ans avec sursis, cinq ans d’inéligibilité et 300 000 euros d’amende pour "fraude fiscale" et "blanchiment de fraude fiscale".
 

Le conseil de l'ordre des médecins saisi pour cause de casier judiciaire non-vierge

Alain Choux a donc saisi le conseil de l’ordre des médecins, estimant que le casier judiciaire non-vierge de l’ancien ministre lui interdit d’exercer. Voici la lettre qu'il a envoyée : 


"Sauf erreur ou omission de ma part, lors de mon inscription à l'Ordre des médecins de Paris, j'ai dû fournir une copie certifiée conforme qui confirmait que mon casier judiciaire était vierge de toute condamnation", fait remarquer Alain Choux dans le courrier qu'il vient d'adresser au président du conseil de l'ordre des médecins de Corse du Sud, département où est domicilié Jérôme Cahuzac.
Le médecin généraliste est remonté. Ecoutez plutôt:

Alain Choux s'exprime au micro de la 1ère



Mais de son côté, le Conseil national de l’ordre des médecins, souligne que Jérôme Cahuzac "a déjà été sanctionné disciplinairement" par une suspension de six mois, dont trois avec sursis, en 2014 pour avoir "déconsidéré la profession de chirurgien". Quid alors de la condamnation de 2018...
 

Un médecin parisien déterminé

Alain Choux s’interroge aussi sur les compétences de l’ancien ministre, à la base chirurgien esthétique spécialisé dans les implants capillaires : a-t-il donné les preuves de mise à niveau et de formation continue nécessaires pour pouvoir exercer comme médecin généraliste ?


Si le conseil de l’ordre ne fait pas son boulot, des médecins comme moi feront le ménage, vitupère le docteur parisien.


Alain Choux n'en est pas à son coup d’essai. En 2014, il a obtenu une interdiction d’exercer pendant un an à l’encontre de Bernard Debré et Philippe Even, pour manquement à la déontologie après la publication par les deux hommes d’un "Guide des 4000 médicaments utiles, inutiles ou dangeruex" rappelle le JDD "il avait obtenu en 2014 un an d'interdiction d'exercer, dont six mois avec sursis, à l'encontre des professeurs Philippe Even et Bernard Debré suite à la publication de leur Guide des 4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux".

En avril, Alain Choux s’en prenait également à la mairie de Paris et aux nouvelles règles de stationnement : elles pénalisent selon lui les professionnels de santé comme le racontait  alors Le Parisien.
  1 533 552 961

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play