JO 2021 : battus par l'ogre américain, les basketteurs français sont vice-champions olympiques

jeux olympiques
Rudy Gobert JO finale
Rudy Gobert, le pivot guadleoupéen de l'équipe de France, n'a pas pu retenir ses larmes après la défaite. ©Thomas COEX / AFP
L'équipe de France de basket s'est inclinée face aux Etats-Unis samedi à la Saitama Super Arena. Omniprésent lors cette finale, Rudy Gobert et ses 216 cm n'ont rien pu faire contre la Team USA qui remporte son 16e titre aux JO. Pour la 3e fois de leur histoire, les Bleus sont médaillés d'argent.

Le défi était un peu trop grand, la marche un peu trop haute. Sans avoir à rougir de leur prestation, Rudy Gobert et ses coéquipiers ne sont pas parvenus à renverser le géant américain, qui, avant même cette finale, comptait 15 médailles d'or olympiques à son palmarès. Les Français se sont inclinés 82 à 87. Une défaite qui a fait couler quelques larmes sur les joues du pivot français originaire de Guadeloupe. 

"On leur a donné trop de choses faciles, on leur donne des rebonds, des contre-attaques faciles, c'est ce qui nous coûte le match, analyse Rudy Gobert, visiblement ému et déçu quelques secondes après le coup de sifflet final. On voulait la médaille d'or. C'était mon objectif, mon rêve."

On a montré à tout le monde qu'on pouvait jouer contre les Etats-Unis les yeux dans les yeux. 

Rudy Gobert


 




Une première mi-temps au contact des USA

Les Bleus sont pourtant bien rentrés dans cette finale, menant même au score jusqu'au réveil de la Team USA qui finit par trouver son rythme petit à petit. Après dix minutes de jeu, au terme du premier quart-temps, les États-Unis mènent de quatre points (18-22). Le Guadeloupéen Gobert  inscrit 13 pts durant ces deux quart-temps, permettant à la France de rester au contact. 

Touché à la cuisse, Andrew Albicy avait été déclaré apte pour la finale mais il n'est pas entré sur le terrain. Le Martiniquais avait ressenti une douleur lors du quart de finale très disputé face à l'Italie. Avant la finale, il ne comptait que 35 minute de jeu au compteur lors de ce tournoi olympique. 

 

Les États-Unis contrôlent 

Le jeu s'accélère dans le troisième quart-temps, et les États-Unis prennent une bonne longeur d'avance, jusqu'à 14 points. Lors des toutes dernières secondes, après un panier à trois points, une perte de balle des Etats-Uis et deux points supplémentaires de Nicolas Batum, la France revient 62 à 71. 

A cinq minutes de la fin du match, les Français reviennent à trois points. Le match s'emballe, les Etats-Unis appuient de nouveau sur l'accélérateur, mais les Françaises tiennent bon. Ils s'inclinent 

Trois fois médaillés d'argent

Sixièmes à Londres en 2012, puis à Rio en 2016, l'équipe de France disputait ce samedi sa troisième finale olympique d'affilée. Les Bleus avaient remporté l'argent en 1948, puis de nouveau en 2000. Capitaine de l'équipe vice-championne olympique à Sydney, le Guadeloupéen Jim Bilba se dit aujourd'hui fier de voir ses héritiers jouer une nouvelle finale olympique. A chaque fois, c'était contre les États-Unis.


Pour sa quatrième participation d'affilée aux Jeux olympiques, les Français retrouvaient la Team USA, meilleure équipe au monde, que les Bleus avaient battu lors des phases de groupes de ces JO (83-76), mais aussi en quart de finale du Mondial de 2019 (89-79). Les Bleus étaient invaincus depuis le début du tournoi olympique grâce à des victoires contre Team USA donc, la République Tchèque (97-77), l'Iran (79-62), l'Italie en quart (84-75) puis la Slovénie en demi (90-89).