JO 2021 : le Réunionnais Melvyn Richardson éblouissant, les handballeurs français soignent leur entrée dans le tournoi olympique

jeux olympiques
Melvyn Richardson Tokyo
Le Réunionnais Melvyn Richardson a soigné son début de tournoi olympique avec une très belle performance d'entrée. ©Martin BERNETTI / AFP
Les handballeurs français se sont imposés 33-27 face à l'Argentine pour leur première rencontre des Jeux Olympiques à Tokyo, avec un très bon Melvyn Richardson. Gros match de l'arrière-droit réunionnais.

Les handballeurs français ont soigné leur entrée dans le tournoi olympique de Tokyo en dominant l'Argentine (33-27) samedi au Yoyogi stadium, pour la première journée du groupe A. Ils prennent provisoirement la tête du groupe. Rentré en deuxième mi-temps, le Réunionnais Melvyn Richardson a brillé offensivement avec un impeccable 7/7 aux tirs.

"Un rêve de gosse"

Pour l'arrière des Bleus, les JO, "c'est un rêve de gosse!" Il se dit "heureux de pouvoir vivre les Jeux Olympiques même sans public. On voit que c'est une compétition particulière au vu de l'horaire du match (11h ndlr). Ça fait bizarre mais j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec les coéquipiers aujourd'hui."

Vice-champions olympiques à Rio en 2016, les hommes de Guillaume Gille doivent se classer parmi les quatre premiers de leur groupe de six pour voir les quarts de finale. Prochain match : le Brésil lundi 26 juillet.²

"C'est toujours un moment particulier de débuter une compétition de ce calibre-là. La prestation a été de bonne facture, on s'est mis dans de bonnes conditions en dominant notre adversaire du jour, a reconnnu l'entraineur qui se satisfait d'un groupe "très sérieux, efficace, solide en défense". Guillaume Gille a également salué la performance de Melvyn Richardson, "sa capacité à perforer, à traverser, à mettre des buts"

Le Brésil à venir

Les Bleus du hand participent pour la septième fois aux JO, avec de magnifiques performances à leur palmarès : champions olympiques en 2008 et 2012, ils sont vice-champions olympiques en titre. Mais les Français arrivent à Tokyo avec quelques doutes. Dans leur groupe A, ils affrontent l'Argentine, l'Espagne, le Brésil et la Norvège.

Seul représentant des Outre-mer de l'équipe, le Réunionnais Melvyn Richardson - qui vient de signer pour quatre ans à Barcelone - peut rêver de marcher dans les pas de son père, l'illustre Jackson Richardson, voire de faire mieux en décrochant l'or olympique. Cependant, la mission s'annonce ardue, l'équipe étant dans une phase de construction.