JO 2021 : les basketteurs français en finale du tournoi olympique

jeux olympiques
Gobert JO demie
Rudy Gobert a été l'un des artisans de la victoire des Bleus face à la Slovénie en demi-finale du tournoi olympique. ©Aris MESSINIS / AFP
Ils ont débuté leur tournoi olympique face aux Etats-Unis et le termineront en finale face... aux Etats-Unis. Rudy Gobert et l'équipe de France de basket se sont imposés face à la Slovénie, jeudi, en demi-finale (90-89). Une première depuis Sydney en 2000.

Ça n'était plus arrivé depuis 21 ans! Les Bleus sont en finale des Jeux olympiques, comme le Guadeloupéen Jim Bilba, capitaine de l'équipe médaillée d'argent en 2000 à Sydney. Absents en 2004 et 2008, les basketteurs tricolores enchainent à Tokyo une troisième participation d'affilée aux JO, après avoir fini deux fois sixième. Cette fois, ils sont assurés de remporter une médaille.

Les Bleus toujours dans le coup

L’entre deux est lancé à 20h dans la Super Arena de Saitama. Blessé contre l’Italie lors des quarts de finale, Andrew Albicy ne figure pas sur la feuille de match et a été laissé au repos. Le premier quart temps est équilibré mais le prodige slovène Luka Doncic semble ne pas forcer son talent. Altruiste, il distribue les caviars à ses co-équipiers et boucle les 10 premières minutes avec 5 passes décisives. La France reste au contact grâce à De Colo ou encore Luwawu-Cabarrot adroits à 3 points. Mais derrière l’arc, Doncic est chirurgical avec deux tirs primés en step-back tout en faisant jouer ses partenaires 29 – 27 pour la Slovénie à l’issue du premier quart temps.

Le deuxième quart temps est à l’image du premier : Doncic marche sur l’eau. Il est sur les bases d’un triple-double avec, au terme des 20 premières minutes de jeu, 12 points, huit passes décisives et sept rebonds. Mais les joueurs de Vincent Collet restent au contact grâce notamment à un Rudy Gobert solide en défense. Le GUadeloupéen est l'auteur d’un contre magistral sur une tentative de dunk slovène. Dans le même temps il capte 7 rebonds avant la pause. 44-42 : la Slovénie est toujours devant.

Rudy Gobert JO demie
©Maruki Dury

 

Nando De Colo au four et au moulin

Au retour de vestiaires, les deux équipes arrosent et rentrent derrière l’arc. Batum et Fournier par deux fois donne l’avantage aux Bleus. Marqué à la culotte, Luka Doncic peste contre l’arbitrage et prend même une faute technique durant un temps mort. Mais l’homme en forme, c’est Nando De Colo. Le meneur est hyper décisif et marque quelques paniers importants aux côtés d’Evan Fournier ou encore Thomas Heurtel. La France compte jusqu’à 10 points d’avance mais gâche beaucoup trop. Les Slovènes n’ont pas dit leur dernier mot.

La petite avance que la France se constitue durant le troisième quart temps vole en éclat durant la dernière période. L’intensité en défense se fait ressentir jusque dans les tribunes pourtant vides de spectateurs. Seuls des journalistes et des athlètes d’autres pays assistent à cette rencontre de haut niveau.

Égalité parfaite et duels acerbes

Nando De Colo, encore lui, est intraitable dans ce match. Sur un tir primé, il redonne 4 points d’avance aux Bleus alors qu’il reste 4 minutes à jouer. Décisif à la marque, il l’est aussi à la passe en ressortant parfaitement pour Fournier à 3 points. Mais quelques fautes françaises sur les contre-attaques slovènes permettent à l’adversaire de rester au contact. 

À moins d’une minute de la fin du match, Timothée Luwawu Cabarrot rentre un tir à 3 points ultra clutch qui donne 5 point d’avance aux Bleus. Mais Evan Fournier perd la possession après une faute offensive et les slovènes reviennt à un petit point. Sur une action ultra décisive, Nicolas Batum contre le tir slovène et permet aux français de gagner le match 90-89 et de se qualifier pour la finale.

Andrew Albicy de retour pour la finale? 

Le Martiniquais Andrew Albicy, blessé, n'a pas pu jouer cette demi-finale. "Au cours du match France - Italie, en quart de finale du tournoi Olympique, Andrew Albicy a ressenti une douleur musculaire à la cuisse droite, a expliqué le staff de l'équipe de France. Après avoir passé des examens médicaux mercredi, il a été décidé, en accord avec le joueur, qu’il serait préservé pour le match face à la Slovénie en demi-finale des Jeux. Sa situation sera réévaluée avant le match suivant." Le match suivant, c'est sûr désormais, c'est la finale !