publicité

"Joséphine ange gardien" dans la Guadeloupe de 1830 : l'épisode dérange sur les réseaux sociaux

© Capture d'écran Twitter @MimieMathyOff
© Capture d'écran Twitter @MimieMathyOff
  • Par Marie Boscher
  • Publié le
"Enfin libres !" est le titre du prochain épisode de la série Joséphine ange gardien, diffusée sur TF1. Programmé le 26 août prochain, il se déroulera, selon un tweet de l'actrice principale Mimie Mathy, dans la Guadeloupe des années 1830, soit au temps de l'esclavage. 
 

Le personnage devrait user de ses pouvoirs pour aider un couple d'esclaves, Vénus et Scipion, à sauver l'homme d'une condamnation à mort par Roland, l'intendant de la plantation.
 

"Sauveur blanc"

La série, très populaire, a rassemblé entre 3 et presque 4,5 millions de téléspectateurs à chaque épisode sur la dernière saison. Pourtant, ce nouveau chapitre ne suscite pas l'unanimité sur les réseaux sociaux, même avant sa diffusion. Sur Twitter, un internaute salue l'effort "de parler du passé esclavagiste de la France" à une heure de forte audience, mais reproche au scénario d'être "basé sur le cliché du sauveur blanc". 
 

"Il n'y a pas eu de blancs qui sont arrivés tel Jésus pour sauver les esclaves", rappelle un internaute, soulignant que la liberté s'est obtenue "dans le feu, le fer et le sang".
 
 

Méconnaissance de l'Histoire

Une "preuve de la négligence française concernant l'histoire et l'héritage de ses anciennes colonies", note un utilisateur. Et même une "utopie", selon une autre, qui rappelle que "la réalité était tout autre".
 
 

Tournage en Martinique

Autre problème soulevé sur Twitter : l'épisode a été tourné en Martinique alors que l'histoire se déroule en Guadeloupe. "C'est si interchangeable ?", s'interroge un internaute. "Les deux îles ont certes connu l'esclavage mais elles ont leurs propres histoires", rappelle un autre. "Mais bon, pour eux [l'équipe de la série, NDLR], c'est peut-être pareil".
 
 

"Dealers, immigrés ou esclaves"

D'autres internautes se sont agacés de voir poindre une "énième polémique", reprochant de s'inquiéter avant même d'avoir vu l'épisode. Ce à quoi un internaute lui a répondu être agacé de ne voir à l'écran des hommes et femmes noirs que pour "jouer les dealers, immigrés ou esclaves".
 

Présente sur les écrans depuis 1997, la série Joséphine ange gardien traite de question de société comme le harcèlement sexuel, le racisme, le chômage, les handicaps ou encore les addictions. Ce n'est pas la première fois qu'un épisode se déroule dans les Outre-mer. En 2004, le personnage venait en aide à Gaspard, un réunionnais à la recherche de son père. Plus récemment, en 2013, elle aidait un garçon guyanais à réaliser son rêve de voir décoller une fusée de la base de Kourou. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play