Justine Poulin, "vous nous avez tant fait rêver monsieur Julienne"

tranches de vie
Justine a vécu avec le célèbre cascadeur Rémy Julienne pendant les dix dernières années de sa vie. Depuis son décès en janvier 2021 elle essaie de s'habituer à son absence et de se reconstruire. Pour cette fille de la commune de Sainte-Luce en Martinique, le hasard n'existe pas à condition de croire en soi d'abord.

Ses yeux s'illuminent lorsqu'elle évoque le souvenir de l'homme dont elle a été éperdument amoureuse. Justine a bien conscience que sa vie a radicalement changé du jour où elle a rencontré Rémy Julienne. Dès leur première conversation, en cinq minutes "Il lui avait fait faire le tour du monde". Elle décrit un homme d'une gentillesse extraordinaire, un humaniste d'une grande simplicité. Lorsqu'il s'éteint le 21 janvier 2021, elle reçoit des lettres de soutien du monde entier. Plus d'un an après, elle essaie toujours de se reconstruire avec l'aide de l'écriture.

"Là je termine le deuxième livre que j'écris sur la Martinique. J'y parle de ma campagne, de mon vécu, de mes chemins d'école dans les années 70 à la Martinique. Je viens de l'Epinay à Sainte-Luce, petit village en face de l'île de Sainte-Lucie", elle compare son enfance dans son île à la Provence que décrit Marcel Pagnol : "J'adorais lorsqu'il parlait des animaux, j'étais très proche de toute cette faune, de toute cette flore". Enfant, Justine aimait traverser les gués pour aller à l'école de Préfontaine sur la commune de Rivière-Pilote sans se douter qu'un jour elle ferait une telle rencontre.

"On ne peut pas oublier quelqu'un qui nous a fait vivre tant de choses aussi formidables. Je ne pensais pas qu'une telle porte allait s'ouvrir dans ma vie, c'est pour cela qu'il ne faut jamais baisser les bras. Tout peut arriver, il faut croire en soi déjà", Justine ne croit pas au hasard et n'a jamais douté d'elle-même.