L’actrice martiniquaise Annabelle Lengronne porte plainte après une agression raciste à Dax

agression
Annabelle Lengronne
Annabelle Lengronne le 11 avril 2019 au Sénégal ©Facebook @Anne.gronnlen
La comédienne originaire de Martinique a été verbalement agressée mardi matin, dans les rues de Dax (Landes). Un homme a évoqué le candidat à la présidentielle Eric Zemmour avant de formuler des insultes à caractère racistes.

"Zemmour, il te regarde, il te ramène dans ton pays", a prononcé l’agresseur d’Annabelle Lengronne. Alors qu’elle était en soirée dans un bar avec une amie, les deux jeunes femmes décident de retrouver un groupe de garçons avec lesquels elles ont sympathisé. Ils partent, tous ensemble, continuer la soirée, dans l'appartement de l’un d’entre eux dans le centre-ville de Dax.

Selon l’avocat d’Annabelle Lengronne, maître Hosni Maati, il y a eu des tensions vers 3 h 30 du matin et l’actrice sénégalo-martiniquaise a décidé de partir. "L’individu qui l’a agressée décide de la raccompagner en prenant prétexte du caractère sensible du quartier où il se trouve", détaille l’avocat. "Ce n’est pas le cas à ma connaissance", a-t-il ajouté. Annabelle Lengronne refuse, l’homme insiste.

On passe de propos sexistes à des propos racistes

Maître Hosni Maati, avocat d'Annabelle Lengronne

Hier après-midi, l’actrice de 34 ans a décidé de porter plainte avec une constitution de partie civile pour "injures publiques à caractère racial" et "outrage sexiste" au tribunal judiciaire de Dax.

 

"Sale bougnoule"

A l'appui de ses dires, Annabelle Lengronne a enregistré les échanges devant l’insistance de l’homme. Sur sa vidéo, on entend ce dernier dire ouvertement ne pas aimer "les noirs et les Arabes" et traiter l’actrice de "sale bougnoule".

 

 

"Le but était clairement de l’humilier parce qu’elle a dit non à cet homme", affirme l’avocat. "Très rapidement on a basculé dans l’odieux dans le racisme lâche et vil."

D’après maître Maati, Annabelle Lengronne ne souhaite pas s’exprimer publiquement sur cette affaire et reste "très choquée". L’actrice, notamment connue pour avoir joué dans Filles de joie, les Kaïra, ou encore La Fine Équipe, serait satisfaite de la réaction du parquet de Dax.

 

Contacté, le procureur de Dax confirme avoir demandé l'ouverture d'une enquête pour "injures publiques à caractères racial". Annabelle Lengronne sera entendue et l’homme sur la vidéo est toujours recherché. Il risque jusqu’à un an de prison.