L'autorisation des 38 millions d'euros d'aide à la filière canne de La Réunion transmise à la Commission européenne

agriculture
Thierry Robert à l'Assemblée nationale
Thierry Robert à l'Assemblée nationale ©DR
Thierry Robert, le député de La Réunion a interpellé Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture sur les 38 millions d'euros promis par François Hollande lors de sa visite sur l'île. Le député intervenait dans le cadre des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. 
Selon Thierry Robert, la fin des quotas sucrier en 2017 inquiète beaucoup les planteurs. Lors de sa visite à La Réunion (24 et 25 août 2014) le président de la République avait annoncé une aide de 38 millions d'euros supplémentaires à la filière canne à sucre dont la survie est menacée, selon le député de l'île. "Il semblerait que la demande de cette aide ait été transmise tout récemment à la Commission européenne selon un article de presse paru ce matin, précise Thierry Robert dans l'hémicycle. Il s'agit d'un secteur qui pèse 18 000 emplois dans le département. Pouvez-vous me confirmer que la demande d'autorisation a bien été déposée ?" demande le député. 

Stéphane le Foll confirme la demande d'aide 

"Je vous confirme que la demande a bien été transmise à la Commission européenne puisque la lettre a été envoyée le 25 février", assure le ministre de l'Agriculture à Thierry Robert. Concernant les sucres spéciaux il y a une concurrence sur le marché avec les sucres biologique, précise Stéphane Le Foll. "Or je pense que le sucre bio peut-être un axe stratégique en particulier à La Réunion, j'en avais parlé lors de mon voyage sur place avec certains planteurs", ajoute le ministre. Regardez ici l'échange entre Thierry Robert et Stéphane Le Foll :


38 millions pour la filière canne à sucre de La... par la1ere