L’écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé reçoit le prix de la Fondation Cino del Duca pour son oeuvre "portée sur l’humanisme"

livres
Maryse Condé lauréate du prix Nobel "alternatif" de littérature
©Ulf Andersen / Aurimages / AFP

La Fondation Cino del Duca a récompensé mercredi l’écrivaine Maryse Condé en lui remettant le prix mondial de littérature. Souvent considéré comme l’antichambre du Nobel, il est doté d’une enveloppe de 200.000 euros. 

Ravie et fière. Pour moi, pour ma famille, pour mon pays la Guadeloupe”. Ce sont les premiers mots qu’a prononcés Maryse Condé après avoir reçu le prix mondial de littérature attribué par la Fondation Cino del Duca. Lors d’une cérémonie organisée en comité restreint à l’Institut de France à Paris en raison de la crise sanitaire, l’écrivaine s’est vue remettre un chèque de 200.000 euros pour l'ensemble de son oeuvre.

Un prix décerné à l'unanimité 

En 2018, l’écrivaine s’était déjà vu attribuer le prix Nobel "alternatif" de littérature, en raison d'une crise interne à l’Académie suédoise, entité chargée de décerner la plus haute distinction internationale dans le domaine des lettres. Le prestigieux prix remis par la Fondation Cino del Duca a quant à lui la réputation d’être décerné aux futurs prix Nobel de littérature. 

Spontanément, tout le monde a pensé à Maryse Condé

Hélène Carrère d'Encausse, présidente du jury

 

Un prix d'autant plus symbolique puisque cette année, le nom de Maryse Condé était sur les lèvres de tous les membres du jury.  “Il n’y avait pas d’autres candidats en lice”, a affirmé Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuelle de l’Académie française et présidente du jury. “Nous sommes tous arrivés avec le nom de Maryse Condé”, ajoute encore la femme de lettres. 

Mieux vaut tard que jamais”, a simplement commenté l’intéressée. “Si maintenant on peut voir qui était Maryse Condé, qu’on la lit, qu’on la discute, tant mieux”. 

Une oeuvre littéraire portée sur l’humanisme

L’écrivaine guadeloupéenne a donc reçu ce prix qui récompense “un auteur français ou étranger dont l'œuvre constitue, sous forme scientifique ou littéraire, un message d’humanisme moderne”. Un humanisme omniprésent dans bon nombre de ses ouvrages, notamment Traversée de la mangrove

Aujourd’hui âgée de 84 ans, Maryse Condé perpétue son humanisme et se définit comme une “guadeloupéenne indépendantiste”. Elle a été décorée de la Grand-Croix de l’Ordre national du mérite par Emmanuel Macron en mars 2020. 

Regardez le reportage d'Outre-mer La 1ère