L'Euro 2016 s'éloigne pour le martiniquais Raphaël Varane

football
Blessure Varane
©BURAK AKBULUT / ANADOLU AGENCY
C'est un coup dur pour le défenseur martiniquais de l'équipe de France Raphaël Varane. Blessé samedi matin à l'entrainement, l'équipe médicale du Real de Madrid estime qu'il sera indisponible entre trois et quatre semaines. 
Déjà privé de finale de la ligue des champions avec le Real de Madrid, les chances de voir Raphaël Varane disputer l'Euro 2016 s'amenuisent sérieusement. Dans l’hypothèse la plus optimiste, le défenseur tricolore pourrait faire son retour en équipe de France autour du 11 juin, le lendemain de France-Roumanie. Mais selon la fourchette moyenne établie par son club, indique Le Parisien, le martiniquais ne devrait pas refouler les terrains d’entrainement avant le 18 juin. Dans ce cas, son retour n’interviendrait alors que dans un éventuel huitième de finale, le 25 ou 26 juin.

Adil Rami convoqué 

Dans l’attente d’informations plus précises, le sélectionneur de l’équipe de France Didier Deschamps a appelé le défenseur du FC Séville Adil Rami. A une semaine du dépôt auprès de l'UEFA de la liste des 23 joueurs pour le Championnat d'Europe (10 juin-10 juillet), le 31 mai à minuit, Deschamps a décidé de jouer la sécurité, face aux doutes qui entourent le sort du pilier de sa défense, Raphaël Varane. Il a préféré rappeler l'expérimenté Rami (30 ans, 26 sélections, 1 but), qui ne faisait pourtant pas partie des 8 réservistes, et avait même tenu récemment des propos peu amènes à son encontre.

Didier Deschamps tiendra une conférence de presse mercredi 

Varane ne devait rejoindre ses coéquipiers que le 31 mai, en compagnie d'Antoine Griezmann, après la finale de la Ligue des champions contre l'Atletico Madrid (le 28 mai à Milan). L'avenir du joueur du Real sera bien évidemment le fil rouge de la petite semaine de travail prévue au Centre national du football. Didier Deschamps, dont la prochaine
conférence de presse aura lieu mercredi, devra rapidement trancher le cas de ce joueur majeur et élaborer des alternatives crédibles. La première rencontre amicale de la préparation, le 30 mai contre le Cameroun, pourrait servir de laboratoire pour la défense.